Comment renégocier votre assurance habitation ?

24 juillet 2022
Lise Clot
Découvrir Lyanne
Comment renégocier votre assurance habitation ?
Accueil
»
Comment déclarer et suivre un sinistre ?
»
L'assurance habitation obligatoire pour tous ?
»
Comment renégocier votre assurance habitation ?

L’assurance habitation représente un coût important dans la vie des assurés. Pourtant, quand votre assurance habitation est trop chère, il est toujours possible de renégocier votre contrat.
Pourquoi renégocier son assurance habitation ? Comment vous y prendre ? Que faire en cas de refus de l’assureur ?Pas de panique, Lyanne répond à toutes vos questions sur le sujet !

En résumé …
Si vous cherchez à faire des économies, toutes les raisons de renégociation de l’assurance habitation sont opportunes.
En général, la majorité des assureurs prévoient une reconduction tacite du contrat tous les ans avec une notification préalable à l’assuré.
Si vous considérez que votre compagnie d’assurance ne vous offre plus les garanties suffisantes lui ou que vous payez trop cher votre contrat MRH, il vous est possible de changer d’assurance habitation.Si le besoin s’en fait sentir, vous pouvez renégocier votre contrat avec votre assureur.
En cas de changement de situation personnelle ou professionnelle ou de l’installation de nouvelles sécurités à votre domicile, le risque évolue et doit donc être réévalué à sa juste valeur.

Pourquoi renégocier l’assurance habitation ?

Si vous cherchez à faire des économies , divers motifs peuvent vous conduire à réadapter les clauses de votre contrat.
Qu’il s’agisse de reconsidérer vos besoins, de mettre à jour votre capital mobilier ou simplement de diminuer la part de votre budget consacrée à votre contrat d’assurance habitation, toutes les raisons de renégociation de l’assurance sont opportunes. 

Reconsidérer ses besoins

Pensez dans un premier temps à évaluer vos besoins par rapport aux garanties que vous avez souscrites.

Si une assurance multirisques habitation (MRH) vous couvre normalement sur les sinistres de base, il est également beaucoup plus coûteux qu’une simple garantie responsabilité civile.

Il est possible de mettre à jour votre contrat en signalant par exemple le départ du domicile d’un de vos enfants spécifiés à charge dans votre contrat.

De même, vous pouvez envisager de reconsidérer certaines garanties onéreuses de votre contrat qui ne sont pas nécessaires si vous possédez ces objets depuis plusieurs années, comme la garantie du remplacement en valeur à neuf (visant à indemniser les objets dégradés à leur valeur à neuf et non à leur valeur d’usage, dont la vétusté est déduite).

Annualiser ses paiements

Souvent méconnue du public au moment de s’assurer. Cette spécificité est pourtant bien utile.

En effet, il convient de bien distinguer cotisation d’assurance (paiement mensuel ou trimestriel par exemple) et prime d’assurance (montant payé annuellement).

Vous pouvez alors décider de globaliser vos paiements et choisir la prime annuelle plutôt que les cotisations mensuelles, qui peuvent entraîner des frais de gestion supplémentaires.


Le choix d’une annualisation de paiement vous permet de faire des économies ce qui vous permettra de réduire le montant payé à votre assureur.


Mettre à jour son capital mobilier

Gardez à l’esprit que vos objets et meubles d’usage courant disposent d’un taux de vétusté prenant en compte leur usure naturelle. Lors de la souscription à votre contrat d’assurance, votre compagnie d’assurance le prend en compte.
Il est conseillé de régulièrement mettre à jour leur valeur dans vos garanties souscrites (généralement tous les 2-3 ans).

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Gérer vos assurances

Franchises et plafonds d’indemnisation

Une autre piste à envisager pour réduire votre prime d’assurance est d’étudier le montant de vos franchises (part qui reste à votre charge lors du dédommagement d’un sinistre par votre assureur). En général, plus le montant de vos franchises est faible, plus le montant de votre prime de contrat d’assurance habitation est élevé. Vous pouvez également faire le choix d’augmenter la franchise sur certains sinistres que vous considérez moins probables d’arriver.

Étudiez minutieusement chaque clause de votre contrat pour en définir l’étendue des garanties et le budget que vous souhaitez y consacrer.

A noter également que les plafonds d’indemnisation (montant maximal d’indemnisation fournie par l’assureur) influent sur le prix de votre assurance habitation. Il peut être utile de diminuer ces plafonds pour payer moins sur l’année.

Quand renégocier son assurance habitation ?

En général, la majorité des assureurs prévoient une reconduction tacite du contrat tous les ans, avec une notification préalable à l’assuré.
Si vous considérez que votre compagnie d’assurance ne vous offre plus les garanties suffisantes ou que vous payez trop cher votre contrat MRH, il vous est possible de changer d’assurance habitation.


Renégocier son assurance habitation en cas de changement de situation

Si le besoin s’en fait sentir, vous pouvez renégocier votre contrat avec votre assureur.

En cas de changement de situation personnelle ou professionnelle ou de l’installation d’un système de surveillance à votre domicile, le risque évolue et doit donc être réévalué à sa juste valeur.

Dans le cas où vous changez de meubles, la valeur à neuf de votre capital mobilier va évoluer et vous voudrez être remboursé à leur valeur d’achat en cas de dommage.
De même, si vous installez des barreaux à vos fenêtres, le risque de vol diminue et vous pourrez diminuer votre prime d’assurance notamment sur la garantie vol, cambriolage et vandalisme.


La possibilité de renégocier son assurance habitation à tout moment

Sachez qu’il est possible de signaler un changement de situation à votre assureur à tout moment dans l’année, sans attendre la date anniversaire de souscription à votre contrat.Par exemple, si vous partez à la retraite, vos risques liés à votre activité professionnelle à domicile vont diminuer. Ce qui entraînera une baisse du montant de votre prime d’assurance.

Par ailleurs, que vous ayez fait le choix de régler par cotisations mensuelles ou par prime annuelle, vous ne paierez pas le même montant à échéance similaire. Pas d’inquiétude à ce sujet, votre assureur vous remboursera dans le cas où votre prime a diminué mais que vous avez payé l’ancien montant à la fin de l’année.


Comment renégocier son assurance habitation ?

Si vous voulez renégocier votre assurance habitation auprès de votre assureur, différentes manières existent.
Toutefois, il est possible que votre assureur se montre réticent sur plusieurs points, notamment en ce qui concerne les exclusions de garanties (dommages non couverts par votre compagnie d’assurance). Vous devez, dans ce cas, faire jouer différents atouts pour faire baisser le montant de votre prime d’assurance.


Comparer pour bien estimer

Pour trouver le contrat adapté à vos besoins et à un tarif avantageux, il est indispensable de comparer les différents assureurs avant toute souscription. Comparer vous permettra d’étudier en profondeur les contrats proposés par les diverses compagnies d’assurances et d’adhérer aux garanties qui vous paraissent les plus raisonnables.

De manière générale, comparer vous permettra d’être au courant des pratiques tarifaires des différents assureurs et de sélectionner l’assurance habitation qui conviendra le mieux à votre situation, vos besoins et à votre budget.


Faire jouer la concurrence

Si votre contrat d’assurance habitation ne vous convient plus en raison d’une couverture insuffisante ou de cotisations trop élevées, vous avez tout à fait le droit de faire jouer la concurrence.

Il suffit de faire réaliser des devis par d’autres compagnies d’assurances en cas d’insatisfaction ou même simplement si vous souhaitez prouver à votre assureur actuel que la concurrence pratique des tarifs moins élevés que les siens. N’hésitez pas à lui montrer ces devis comme preuves de votre volonté de réduire le montant de votre assurance habitation.
Cette pratique peut parfois suffire à faire pencher les négociations en votre faveur et à amener votre assureur à reconsidérer ses tarifs ou l’étendue de ses garanties. Outre réduire le montant de vos cotisations, vous pouvez également essayer d’inclure des couvertures supplémentaires pour le même tarif.


Pour une renégociation réussie : mettez en avant vos points forts

Pour une renégociation satisfaisante, il est judicieux d’entamer une discussion avec l’assureur actuel pour mettre en avant les points forts de l’assuré en plus des arguments qu’il est possible d’invoquer grâce à la comparaison de devis d’assurance, à savoir :

l’absence de sinistres : ne jamais avoir subi ou causé de sinistre présente un avantage de taille pour faire baisser le coût des cotisations ;

votre fidélité auprès de votre compagnie d’assurance : si cela fait de nombreuses années que vous avez souscrit votre assurance auprès de ce même assureur, la fidélité auprès de cette compagnie peut servir d’argument de renégociation ;

le lieu d’habitation : si votre logement fait partie d’une résidence sécurisée ou le fait qu’il soit protégé par un équipement de sécurité peuvent constituer une raison supplémentaire de faire baisser le prix de l’assurance.


Refus de la renégociation : que faire ?

Il peut arriver que votre compagnie d’assurance se montre intransigeante en ce qui concerne la renégociation de votre contrat d’assurance habitation. Ne perdez pas espoir trop vite, puisque diverses solutions existent pour retourner la situation à votre avantage et faire en sorte que votre assureur accède à votre requête.


Augmenter les franchises

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.