Que faire en cas de cambriolage ?

Une vitre brisée ? Une porte fracturée ? Vous avez sûrement été victime d’un cambriolage dans votre logement.
En cas de cambriolage ou de vol, pour faciliter les démarches et la prise en charge par votre assurance habitation, il est indispensable d’agir méthodiquement et de garder votre sang-froid. Quels sont les réflexes à avoir en cas de cambriolage ?
Quels sont les événements couverts par la garantie vol du contrat ?
Pas de panique, Lyanne répond à toutes vos questions sur le sujet !

En résumé …
Vous venez de subir un cambriolage dans votre habitation ? Afin d’assurer votre sécurité, veillez tout d’abord à ce que votre logement soit vide avant d’y pénétrer.
Contactez immédiatement la gendarmerie ou la police afin d'établir une constatation du cambriolage. En général, vous ne disposez que de 48 h pour faire une déclaration de sinistre à votre assurance habitation.
Laissez votre logement tel qu’il est, il est impératif de ne toucher à rien avant le passage des enquêteurs de la police ou de la gendarmerie pour ne pas effacer des traces cruciales pour l’enquête.
Il convient ensuite de lister les objets volés et de faire opposition à vos moyens de paiements si ceux-ci vous ont été dérobés.
Attention, votre garantie vol ne couvre pas tous les événements.
Il suffit de vous reporter à votre contrat d’assurance pour connaître avec précision les circonstances qui sont prises en compte.

Les réflexes à avoir en cas de cambriolage

Vous venez de subir un cambriolage dans votre habitation ?
Afin d’assurer votre sécurité, veillez tout d’abord à ce que votre logement soit vide avant d’y pénétrer.

Contactez immédiatement la gendarmerie ou la police afin d'établir une constatation du cambriolage

Gardez à l’esprit que vous ne disposez que de délais très courts pour déclarer votre cambriolage. En général, vous ne disposez que de 48 h pour faire une déclaration de sinistre à votre assurance habitation. Selon les contrats, ce délai peut être plus long, mais il est tout de même indispensable de réagir rapidement et efficacement !

Ne touchez à rien

Même si vous souhaitez ranger ou faire du ménage dans votre logement après un cambriolage, ne le faites surtout pas ! Avant le passage des enquêteurs de la police ou de la gendarmerie, il est impératif de ne toucher à rien !

Cela risquerait d’ajouter vos empreintes à celles des cambrioleurs ou d’effacer des indices, rendant l’enquête plus difficile.

Par ailleurs, conservez vos objets abîmés peut vous permettre d’être remboursé par votre assurance habitation. Veillez donc à laisser votre logement dans l’état dans lequel il était en arrivant chez vous.

Si vous avez besoin de manipuler une porte ou une vitre pour entrer chez vous, essayez, dans la mesure du possible, de le faire en portant des gants afin d’éviter de vous blesser ou d’effacer d’éventuelles empreintes !

S’il s’agit d’un cambriolage sans effraction, il faut encore plus faire attention où vous marchez : le moindre indice ou la moindre trace de pas peut être utile !

Sécurisez votre porte d’entrée pour éviter un nouveau cambriolage

Vous devez à tout prix sécuriser votre logement afin d’empêcher une aggravation du sinistre, ou un nouveau cambriolage.

Contactez votre assurance dans un premier temps afin de connaître les mesures d’urgence à mettre en place. Faites appel à un serrurier recommandé par votre compagnie d’assurance pour réparer votre fenêtre ou votre porte et poser de nouveaux verrous.

Conservez précieusement les factures de réparation afin de vous faire rembourser par votre assurance habitation !

Vous avez un litige avec votre assureur ?

Faites l'inventaire des dégâts et des objets volés

Pensez à lister tous les objets que vous pensez volés ainsi que ceux ayant été endommagés afin de faire une estimation globale des dommages.
Pas de panique à avoir, cette liste n’a pas besoin d’être exhaustive immédiatement.
Il est possible d’émettre des réserves quant aux objets dérobés dans votre première déclaration. Vous pourrez la compléter par la suite si vous constatez la disparition d’objets supplémentaires. N’oubliez pas de prendre en photo vos objets cassés pour que vous puissiez être indemnisé !

Faites opposition à tous vos moyens de paiement

Votre portefeuille, votre chéquier ou votre carte bancaire ont disparu ?
Appelez au plus vite votre banque pour faire opposition. Cela empêchera les cambrioleurs d’utiliser vos moyens de paiement.

A noter que certaines banques, notamment les banques en ligne, proposent directement de faire opposition à sa carte bancaire en quelques clics depuis son espace client ou son application mobile.

Quelles sont les informations à donner à son assureur en cas de cambriolage dans les 2 jours ouvrés ?

En cas de vol ou de cambriolage, il est recommandé de porter plainte dans les 24 heures suivant la constatation du sinistre.

Contactez aussi votre compagnie d’assurance par lettre recommandée avec accusé de réception dans les 2 jours ouvrés suivant la découverte du cambriolage ou vol.
Vous devez d’ailleurs joindre à ce courrier le récépissé du dépôt de plainte ainsi qu’un ensemble d’informations qui seront utiles à assureur :

– la date du vol ;
– les circonstances du vol ;
– le numéro du contrat ;
– l’état estimatif des objets volés pour l’évaluation du montant du vol ;
– la description des dommages commis par les voleurs ;

Les événements couverts par la garantie vol du contrat

Attention, votre garantie vol ne couvre pas tous les événements.

Il suffit de vous reporter à votre contrat d’assurance pour connaître avec précision les circonstances qui sont prises en compte.

Voici la liste non exhaustive des situations qui peuvent être assurées :

– vol à l’aide de fausses clés ;
– vol commis par un préposé de l’assuré ( femme de ménage, garde d’enfant) si le responsable du vol fait l’objet d’une plainte notamment ;
– vol par escalade des locaux ou par effraction ;
– vol avec violences ou menaces.

A l’inverse, cette garantie peut ne pas couvrir :

– les vols commis dans les parties communes d’un immeuble ;
– les vols commis par un membre de la famille ;
– les objets volés dans une dépendance (séparée du reste du logement).


Quels sont les biens couverts par la garantie vol ?

Comme c’est le cas pour les circonstances du vol ou cambriolage, les biens mobiliers ne sont pas tous couverts par la garantie vol de votre assurance habitation.
Voici les biens mobiliers qui sont garantis dans la limite du capital mobilier souscrit :

– les objets de valeur (fourrures, bijoux, tableaux) ;
– les objets sensibles (appareil photo, matériel informatique, TV) ;
– le mobilier courant (vêtements,meubles, appareils électroménagers ).


Quelle indemnisation est possible en cas de cambriolage ou de vol ?

Au moment d’évaluer l’ensemble des dégâts et dommages dans votre logement il convient de :

– collecter tout ce qui peut prouver l’existence des biens volés et aider à déterminer leur valeur réelle (photos, bons de garantie, factures…) ;

– remplacer les serrures éventuellement détériorées pour éviter un nouveau cambriolage ;

– faire procéder à la constatation des dommages commis tels les portes fracturées.

Si votre contrat prévoit un remboursement en valeur d’usage, vétusté déduite, votre assureur va relever la valeur du bien au jour du vol, à laquelle il va y soustraire le montant pour vétusté. Le coefficient de vétusté dépend du bien et de l’assurance.

Le remboursement en valeur à neuf est le plus avantageux pour les assurés. Il permet de se rééquiper avec un bien neuf quelle que soit l’ancienneté du bien.

En vertu de l’article L121-1 du Code des assurances, l’assuré ne peut être indemnisé plus que ce que l’objet volé lui a coûté. C’est pourquoi la conservation des factures d’achat est indispensable pour ce dernier cas.


L’intervention d’un expert en cas de cambriolage

Votre compagnie d’assurance peut faire appel à un expert qui va vérifier les circonstances du vol et évaluer les dommages.

En cas de désaccord avec son évaluation, vous pouvez mandater un deuxième expert pour réaliser une contre-expertise.

Faute d’accord entre eux, un troisième expert devra intervenir pour départager les deux avis d’expert.

Vous pouvez retrouver les informations concernant le déroulement de l’expertise et les moyens de recours dans les conditions générales de votre contrat.

A noter que l’indemnisation peut être conditionnée à certains facteurs comme la présence de dispositifs de sécurité conformes aux attendus de l’assureur. Leur non-conformité ou leur absence peuvent conduire à une réduction du montant de l’indemnisation.

Nos services pour vous faciliter la vie

Votre assureur refuse de vous indemniser ? Faites confiance aux experts Lyanne. Sur simple demande, nous évaluons votre dossier et vos assurances pour évaluer vos chances d’indemnisation et vos recours possibles. Si votre dossier est éligible, nos experts s’occupent de gérer votre dossier auprès de vos assureurs. Ne payez qu’en cas de succès ! Si nous parvenons à un accord avec l’assureur, nos frais de service s’élèvent à 15% de l’indemnité versée par l’assureur. Sinon, c’est gratuit !

Pour aller plus loin ...

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Choisissez Lyanne !

Albane S.

Utilisatrice depuis 2021

Très pro, équipe réactive, service de qualité. Je recommande les yeux fermés !

Louis S.

Utilisatrice depuis 2020

Service au top, enfin des réponses claires sur le contenu de mes contrats d’assurance. Et en plus, une équipe ultra disponible en cas de question.

Edwige G.

Utilisatrice depuis 2021

Très efficace et
super service client!
Je recommande.