Jeune conducteur : combien de temps ça dure ?

29 juillet 2022
Noe Bares
Découvrir Lyanne
Jeune conducteur : combien de temps ça dure ?
Accueil
»
Comment trouver la meilleure assurance auto
»
Comment choisir une assurance auto jeune conducteur ?
»
Jeune conducteur : combien de temps ça dure ?

En assurance, un jeune conducteur est considéré comme un conducteur risqué. Ainsi, il se voit appliquer une surprime d’assurance. Ce statut de jeune conducteur s’applique également à ceux qui ont le permis de conduire depuis un certain temps mais n’ont jamais été assurés. Cette surprime peut se révéler fastidieuse car elle augmente considérablement votre budget d’assurance auto. En tant que jeune conducteur, combien de temps devez-vous payer cette surprime ? Quelle assurance jeune conducteur choisir ? Quel est le prix de cette assurance ? Lyanne vous dit tout.

En résumé …
L’assurance d’un jeune conducteur est obligatoire. Vous payez une surprime pendant trois ans. Cette assurance est plus coûteuse qu’une assurance auto classique. Cependant, il existe des façons de souscrire à une assurance jeune conducteur à un prix plus avantageux. En effet, il est possible de souscrire une assurance au tiers, de choisir un véhicule de faible valeur ou bien de vous inscrire comme conducteur secondaire sur le contrat de vos parents.

Jeune conducteur : combien de temps devez-vous payer une surprime ?

Vous êtes considéré comme un jeune conducteur si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

– Un automobiliste qui a le permis de conduire depuis moins de 3 ans

– Un automobiliste qui n’a jamais été assuré. On comprend ici qu’il s’agit d’une personne disposant d’un permis de conduire qui n’a jamais eu de véhicule en sa possession. Par exemple, si vous avez conduit la voiture de votre conjointe pendant plusieurs années sans être inscrit au contrat d’assurance, vous serez considéré comme un jeune conducteur.

– Un automobiliste dont le permis de conduire a été annulé. Un conducteur contraint de repasser le permis du conduire du fait d’une annulation de ce dernier sera considéré comme un jeune conducteur. Si l’annulation de ce permis entraîne une résiliation de votre assurance auto, trouver une nouvelle assurance en tant que conducteur résilié peut être plus difficile.

Ainsi, vous devez payer une surprime de jeune conducteur durant vos trois premières années en tant qu’assuré.

L’assurance auto pour un jeune conducteur

Comme tous les automobilistes, un jeune conducteur doit souscrire une assurance auto. À minima, il faut souscrire une assurance auto au tiers ou une garantie responsabilité civile. C’est impératif pour être couvert contre les dégâts matériels ou corporels qu’il pourrait infliger à un tiers lors d’un sinistre responsable.

Attention ! Même si vous n’avez pas encore le permis, il faut assurer votre voiture. La Loi dit clairement qu’une voiture qui reste au garage doit quand même être assurée.

Cependant, votre manque d’expérience au volant est considéré comme un risque aux yeux des assureurs. Ainsi, une surprime vous sera appliquée comme prévu par l’article A.335-9-1 du Code des Assurances*. Le tarif de référence de la surprime est généralement comme suit :

– 100 % du tarif de base pour la première année d’assurance
– 50 % du tarif de base pour la deuxième année
– 25 % du tarif de base pour la troisième année

Cette surprime sera supprimée à partir de la quatrième année d’assurance à condition que vous ne soyez pas responsable d’un accident entre-temps.

Attention ! Si vous avez effectué de la conduite accompagnée, la surprime qui vous est appliquée est réduite de moitié. Elle sera limitée à 50 % du tarif de base et diminue de moitié chaque année avant de disparaître à partir de la quatrième année de contrat.

En plus de la surprime, les contrats jeune conducteur sont soumis à un système de malus et de bonus. Un malus est appliqué au tarif de l’année précédente si le jeune conducteur est responsable d’un sinistre même partiellement. Il aura, par la suite, un tarif plus élevé.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Gérer vos assurances

Assurance jeune conducteur, le prix est-il nécessairement élevé ?

L’assurance jeune conducteur aura un prix nécessairement plus élevé qu’une assurance auto classique à conditions équivalentes. Cependant, il existe des solutions pour faire baisser le tarif de votre assurance auto. 

Il est possible de souscrire certains types d’assurances moins chères. Il est ainsi possible de se tourner vers une assurance au tiers ou une assurance auto au kilomètre. Ces assurances sont conseillées aux jeunes conducteurs, à ceux qui roulent peu ou encore aux conducteurs d’un véhicule à faible valeur. Certains assureurs proposent même des assurances auto étudiantes. 

Pour contourner les effets de la surprime, vous pouvez vous déclarer comme conducteur secondaire sur l’assurance auto de vos parents. Cela permet de bénéficier de la réduction progressive du « coefficient de réduction-majoration » (CRM) sans être financièrement pénalisé par une surprime.

Attention ! Les qualités de conducteur principal et secondaire doivent refléter l’usage réel du véhicule. Si vous déclarez votre enfant conducteur secondaire alors qu’il est conducteur principal, c’est une fausse déclaration. Cela pourrait entraîner d’importantes sanctions (5 ans de prison et une amende de 375 000 €). 

Pour réduire le prix de votre assurance jeune conducteur, vous pouvez également choisir un véhicule qui entraînera une assurance plus faible. En effet, la valeur de votre véhicule va influer sur le prix de votre assurance auto. Ainsi, une voiture d’occasion de faible valeur vous coûtera nécessairement moins cher à assurer qu’une voiture neuve luxueuse. 

Quelles garanties faut-il privilégier pour un jeune conducteur ?

Comme tous les conducteurs, il faut s’assurer selon vos besoins et l’usage que vous faîtes de votre véhicule. En principe, l’assurance au tiers est la moins chère et celle vers laquelle les jeunes conducteurs se tournent naturellement. Cependant, elle ne couvre pas vos propres dommages. Si vous prévoyez d’utiliser votre véhicule de manière fréquente, il peut être utile de songer à une protection plus complète bien que plus coûteuse. 

Pour cela, vous pouvez souscrire une assurance au tiers en y ajoutant des garanties supplémentaires. Vous pouvez également souscrire une assurance auto intermédiaire ou une assurance auto tous risques. Pour une assurance jeune conducteur, le prix de ces deux options sera élevé. Cependant, si elles correspondent à l’utilisation de votre véhicule, il est recommandé de ne pas lésiner en matière d’assurance auto. Il faut comparer les offres d’assurances afin de trouver la meilleure option pour vous. 

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer vos assurances n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Lyanne est la première plateforme capable de réaliser le diagnostic de votre couverture d’assurance en moins de 5 minutes. Vous savez désormais si vous êtes bien couvert ! Notre veille permanente et notre connaissance des offres du marché permettent à nos experts de mieux vous conseiller et de vous proposer une protection adaptée à vos besoins au meilleur prix.

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.