Objets connectés et assurance habitation

10 janvier 2022
Lise Clot
Découvrir Lyanne
Objets connectés et assurance habitation
Accueil
»
Comment comparer les assurances
»
Comment bien assurer ses nouvelles technologies ?
»
Objets connectés et assurance habitation

Enceinte connectée, volet roulant, console vidéo, tablette, bracelet connecté … Les objets connectés se font une place de plus en plus importante dans nos intérieurs. Souvent très pratiques, ils sont aussi coûteux et fragiles.
Comment bien les assurer ? Quelle assurance choisir ? Lyanne vous accompagne et vous répond point par point !

En résumé …
Votre assurance habitation est susceptible de couvrir les dommages subis ou occasionnés par vos objets connectés à condition d'avoir souscrit les bonnes garanties, comme celles concernant les dommages électriques, incendie ou dégâts des eaux.
Sachez qu’en cas de sinistre, l’application d’un taux de vétusté peut réduire de manière significative le montant de l’indemnisation des dégâts causés à vos objets connectés.
Il peut être judicieux de souscrire une garantie « valeur à neuf », voire même une garantie « rééquipement à neuf » si vous possédez plusieurs objets connectés coûteux.
En cas de sinistre, l’indemnisation correspond théoriquement à la valeur à neuf des biens concernés pour la garantie « rééquipement à neuf ».
Il existe également une assurance dite « appareils nomades » qui vise à assurer une multitude d’objets connectés en même temps.

Objets connectés et assurance habitation : ce que prévoit votre contrat d’assurance multirisque

Votre assurance habitation est susceptible de couvrir les dommages subis ou occasionnés par vos objets connectés à condition d’avoir souscrit les bonnes garanties, comme celles concernant les dommages électriques, incendie ou dégâts des eaux.

Toutefois, sachez que le champ d’application de ces garanties peut être limité.
Il est donc préférable de faire la liste de ses objets connectés accompagnée de leurs valeurs respectives afin de modifier votre contrat en fonction de vos besoins.

Si vous espérez obtenir une indemnisation à la hauteur du préjudice subi, pensez à bien conserver les factures de vos objets connectés.
En cas de sinistre, elles vous seront réclamées par votre assureur afin de chiffrer le montant de votre indemnisation.
N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre assureur pour connaître l’étendue de la couverture de votre assurance habitation.

Objets connectés et assurance habitation : garantie valeur à neuf ou rééquipement

Sachez qu’en cas de sinistre sur des biens mobiliers, l’application d’un taux de vétusté peut réduire de manière significative le montant de l’indemnisation des dégâts causés à vos objets connectés.

Il peut être judicieux de souscrire une garantie « valeur à neuf », voire même une garantie « rééquipement à neuf » si vous possédez plusieurs objets connectés coûteux. 
En cas de sinistre, l’indemnisation correspond théoriquement à la valeur à neuf des biens concernés pour la garantie « rééquipement à neuf ».
S’assurer en valeur à neuf se révèle, en effet, plus intéressant en cas de sinistre même si le montant de la prime est légèrement plus élevé.

En revanche, l’inconvénient de cette garantie est qu’elle n’apporte qu’un complément d’indemnisation couvrant un maximum de 25 % de vétusté.

Objets connectés et assurance habitation : une réduction de la prime d’assurance en cas d’installation d’un système de surveillance

Lorsque vous installez un système de domotique, il est recommandé d’en informer votre assureur pour qu’il puisse réviser favorablement le montant de votre contrat d’assurance habitation.

En effet, un client équipé d’un système de surveillance peut intervenir plus rapidement pour prévenir un sinistre et éviter ainsi des remboursements très élevés.Il s’agit d’un véritable atout que vous pouvez faire valoir auprès de votre assureur.

Ce dernier pourrait consentir à réviser favorablement votre contrat, diminuer le montant de vos primes, voire supprimer la franchise en cas d’effraction. Attention, ils ne sont pas tenus d’accepter votre négociation !

Besoin d'aide dans la gestion de votre sinistre ?

Gérer un sinistre

Objets connectés et assurance habitation : l’apparition progressive de l’assurance “appareils nomades”

Smartphone, drone, ordinateur, bracelet connecté, tablette : les objets nomades peuvent se multiplier au sein d’une même famille.

Il existe une assurance dite « appareils nomades » qui vise à assurer une multitude d’objets connectés en même temps.

Elle peut couvrir selon les compagnies :

– Le cambriolage avec effraction ou agression
– Un nombre d’appareils limité ou illimité
– L’utilisation frauduleuse
– L’oxydation accidentelle
– Les appareils de moins de 3 à 5 ans selon les compagnies d’assurance
– L’usage uniquement personnel (l’utilisation professionnelle ou mixte est exclue des garanties)

Sachez, néanmoins, que cette assurance nomade est souvent plafonnée et les indemnisations peuvent être soumises à d’autres conditions, telles que :

– Le sinistre doit être causé par un tiers,
– Le sinistre doit avoir lieu hors de votre domicile. Dans le cas contraire, c’est l’assurance habitation multirisque qui couvre le préjudice,
– Vous ne devez pas avoir fait preuve de négligence.

Les assurances « constructeur » au cas par cas

Les constructeurs d’objets connectés proposent de plus en plus une assurance dès l’achat.


Si l’appareil concerné est coûteux et que les garanties de votre assurance habitation sont limitées, cette extension de garantie peut s’avérer intéressante.



Néanmoins, avant de vous engager, pensez à bien prendre connaissance des conditions proposées.


Notez cependant qu’avec ce type d’assurance, vous ne protégez qu’un seul objet à la fois.



Ainsi, si vous prenez une assurance « constructeur » spécifique pour chaque objet connecté que vous achetez, la note totale peut vite grimper.


Il peut être judicieux d’opter pour un contrat d’assurance global qui les assurera tous à la fois.

 

La cyber-assurance pour se protéger du vol de vos données

Vous avez désormais assuré vos objets personnels. Mais avez-vous également pensé à vous assurer contre l’utilisation frauduleuse qui pourrait en être faite ?


Vos appareils connectés peuvent être victimes d’une intrusion et une personne mal intentionnée peut en profiter pour s’emparer de vos données personnelles.

De nombreuses assurances spécifiques ont récemment vu le jour pour vous prémunir contre ce risque.
Elles vous permettent d’être indemnisé à la hauteur du préjudice financier et/ou psychologique subi.



Mesurez avant tout la « dangerosité » potentielle de chacun de vos objets connectés et des informations qu’ils sont susceptibles d’héberger avant de souscrire une assurance contre les cyber-risques.
S’il y a un risque réel, n’hésitez pas à souscrire une assurance spécifique en comparant bien les différentes offres, toutes ne se valent pas.

 

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer un sinistre n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Sur simple demande, nous préparons votre dossier d’indemnisation et déclarons votre sinistre à l’assureur. Nous nous chargeons des relances et vous accompagnons du suivi de votre dossier jusqu’à l’indemnisation.

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.