Antivol et jantes : que faire en cas de vol ?

30 août 2022
Noe Bares
Découvrir Lyanne
Antivol et jantes : que faire en cas de vol ?
Accueil
»
Comment trouver la meilleure assurance auto
»
Sécurité : l’équipement obligatoire de votre voiture
»
Antivol et jantes : que faire en cas de vol ?

Certains modèles de jantes sont très coûteux, il est plutôt fréquent que des propriétaires de voitures soient victimes d’un vol de leurs jantes. Si cela est votre cas, il est probable que vous cherchiez à savoir si votre assurance vous indemnise pour ce type de vol. Cela dépend du niveau de protection de l’assurance auto que vous avez souscrit. De plus, il est naturel de vouloir protéger vos jantes contre de nouvelles mésaventures. Sachez qu’il existe la possibilité de mettre un antivol pour jantes sur votre voiture. Cela vous permet alors de dissuader les voleurs et de rassurer votre assureur. Que faire en cas de vol de vos jantes ? Quel antivol pour jantes choisir ? Comment fonctionne la garantie vol ? Lyanne vous guide.

En résumé …
En cas de vol de vos jantes, il faut immédiatement contacter les forces de l’ordre pour porter plainte. Vous disposez d’un délai de 24 heures pour faire cela. Ensuite, vous devez déclarer ce vol à votre assurance. Si vous êtes couvert et que votre sinistre n’entre pas dans une des exclusions de votre assurance, vous serez indemnisé. Il existe des solutions d’antivol pour jantes. La plus efficace reste l’écrou antivol pour jantes à empreinte interne dont le mécanisme ne correspond qu’à une seule clé.

Que faire en cas de vol de vos jantes ?

En cas de vol de vos jantes, le premier réflexe doit être de le déclarer auprès de la police ou de la gendarmerie. Vous disposez d’un délai de 24 heures à compter de la constatation du vol pour déposer plainte. Les forces de l’ordre vous fourniront un récépissé du dépôt de plainte qu’il faut absolument conserver pour faire la déclaration à votre assureur.

Vous disposez d’un délai de 48 heures à compter de la constatation du vol pour en faire la déclaration auprès de votre assureur. Veillez à lui fournir la totalité des pièces dont il pourrait avoir besoin. Cela comprend le procès-verbal des autorités, les factures de vos jantes si elles ne sont pas d’origine, des photographies du sinistre ainsi qu’une explication détaillée des conditions dans lesquelles le sinistre est intervenu. 

Même si vous êtes assuré contre le vol de vos jantes, il est possible que votre assureur vous refuse l’indemnisation. Ce refus peut avoir plusieurs origines :

– Vous avez garé votre véhicule sur la voie publique

– Vous avez procédé à un « tuning » de votre véhicule et vos nouvelles jantes sont trop coûteuses

– Vous n’avez pas mis en place un système d’antivol pour jantes

Il faut que la raison invoquée pour son refus soit prévue par les exclusions de vos contrats d’assurance auto pour que son refus soit motivé. 

Attention ! Normalement, un vol de jante n’a pas d’incidence sur votre contrat d’assurance auto et sur votre bonus-malus. La multiplication de ce genre d’événements peut amener votre assureur à prendre des sanctions à votre égard comme l’augmentation de votre prime ou la résiliation de votre contrat dans les cas les plus extrêmes. 

L’indemnisation de vos jantes dépend de votre contrat d’assurance auto. C’est un montant fixe qui est explicitement inscrit dans les conditions générales de votre contrat. Cela implique que si le montant de vos jantes est supérieur à cela, il restera une partie qu’il faudra payer de votre poche. De plus, la majorité des garanties vols prévoit une franchise qui correspond aux frais qui restent à votre charge quoi qu’il arrive. 

Antivol pour jantes : que choisir ?

Vous venez d’acheter votre voiture ou de nouvelles jantes ? Vous craignez que l’on vous les vole ? Il peut être pertinent d’opter pour un écrou antivol pour jantes. Il existe deux types d’écrou antivol. Les écrous à empreinte interne et les écrous à empreinte externe. 

L’écrou antivol pour jantes à empreinte interne est considéré comme le plus efficace. En effet, lisse d’apparence, ils sont gravés en intérieur pour n’être compatible qu’avec une seule clé. Ainsi, une clé conventionnelle glisse sur ce type d’écrous et ne peut pas le dévisser. C’est donc la méthode d’antivol pour jantes la plus efficace.

L’écrou antivol pour jantes à empreinte externe se compose d’une tête comprenant des blocs et des stries. Il ne permet pas l’usage d’une clé conventionnelle pour les dévisser mais il peut être forcé à l’aide d’un outil permettant une bonne prise sur différentes faces. Il est donc moins sûr que l’écrou à empreinte interne. 

Besoin d’aide dans la gestion de votre sinistre ?

Gérer un sinistre

Que faire en cas de vol de pneus ?

Si vous êtes victime d’un vol de vos pneus, vous devez immédiatement déclarer ce sinistre à la police ou à la gendarmerie. En effet, les autorités vous fourniront un récépissé qui est obligatoire pour déclarer un sinistre auprès de votre assureur auto. Il vous faut ensuite contacter votre assureur dans les plus brefs délais. Il faut déclarer ce sinistre dans un délai de 24 heures au commissariat et 48 heures à votre compagnie d’assurance. Si cela est prévu par votre contrat d’assurance auto, vous serez indemnisé pour le vol de vos pneus selon les conditions prévues par ledit contrat. 

Le vol de pneus est-il couvert par l’assurance auto ?

Pour obtenir une indemnisation, il est obligatoire que votre contrat contienne une garantie vol. Il est, tout de même, nécessaire de vérifier si la garantie vol de votre contrat auto couvre bien le vol isolé de vos pneus. C’est parfois le cas s’ils ont moins de deux ans. La garantie vol est comprise dans tous les contrats d’assurance tous risques mais si vous avez souscrit une assurance au tiers, elle doit être souscrite en option. Il arrive que certains contrats intermédiaires (ou tiers +) couvrent le vol de vos pneus. 

En cas de vol de vos jantes, le premier réflexe doit être de le déclarer auprès de la police ou de la gendarmerie. Vous disposez d’un délai de 24 heures à compter de la constatation du vol pour déposer plainte. Les forces de l’ordre vous fourniront un récépissé du dépôt de plainte qu’il faut absolument conserver pour faire la déclaration à votre assureur.

Votre indemnisation dépend alors des conditions de ce vol et de ce que prévoit votre contrat. Si vous avez pris des précautions de sécurité particulières, mentionnez-le. Il peut s’agir d’un écrou antivol ou du placement de votre véhicule dans un garage clos par exemple. 

Votre assurance prévoit presque nécessairement une franchise qui correspond à la somme restant à votre charge. De plus, il est probable que votre assureur applique un coefficient de vétusté lorsqu’il calcule votre indemnisation. Ce coefficient dépend du nombre de kilomètres parcourus, ce qui joue naturellement sur l’usure de vos pneus. 

Quelles sont les différentes catégories de pneu ?

Il existe 3 catégories distinctes de pneus :

– Le pneu hiver. C’est un pneu adapté à la saison hivernale. Sa particularité est que sa gomme reste souple malgré le froid. 

– Le pneu été. C’est le pneu le plus courant. Il a une gomme robuste qui résiste aux chaleurs les plus fortes. 

– Le pneu 4 saisons. C’est un compromis entre les deux autres types de pneus. Cependant, il ne performe pas aussi bien qu’un pneu spécifique à sa saison. 

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer un sinistre n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Sur simple demande, nous préparons votre dossier d’indemnisation et déclarons votre sinistre à l’assureur. Nous nous chargeons des relances et vous accompagnons du suivi de votre dossier jusqu’à l’indemnisation.

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.