Vol à la roulotte : comment être bien protégé ?

6 décembre 2021
Leslie Pinsard
Découvrir Lyanne
Vol à la roulotte : comment être bien protégé ?
Accueil
»
Comment déclarer et suivre un sinistre ?
»
Voiture volée et assurance : les démarches
»
Vol à la roulotte : comment être bien protégé ?

Stationné sur un parking, dans la rue ou à côté de chez vous, votre voiture n’est jamais à l’abri d’un vol à roulotte. De quoi s’agit-il ? Comment être bien protégé ? Votre assurance auto couvre-t-elle le vol à la roulotte ? On répond à vos questions.

En résumé …
Le vol à roulotte est caractérisé par le vol de biens à l’intérieur du véhicule. Dans cette hypothèse, le contrat d’assurance automobile peut vous protéger, à condition qu’il couvre tous les risques. Mais attention, même avec une police d’assurance tous risques, tous les dommages ne sont pas indemnisés de manière automatique. Certains contrats vous proposeront seulement une indemnisation pour la réparation des dommages causés à la voiture, alors que d’autres prendront également en charge le remboursement des biens dérobés.

C’est quoi le vol à la roulotte ?

Le vol à la roulotte est le vol des objets présents à l’intérieur même du véhicule en stationnement. Ce vol peut résulter d’une dégradation de la voiture (avec cassage de vitre) ou non (notamment si le véhicule n’est pas verrouillé, ce qui arrive dans 35 % des cas).

Concernant la nature des objets volés, ils sont de toutes sortes. Par exemple, un téléphone portable, un sac à main, un GPS, une radio, des clés, …

De manière générale, il s’agit surtout d’objets visibles aux yeux de tous et présentant une certaine valeur.

Quelle assurance pour le vol à la roulotte ?

Assurance tous risques Versus assurance au tiers

Comme vous le savez, l’assurance automobile est obligatoire pour les conducteurs. Cependant, seule la souscription au contrat d’assurance au tiers est imposée. Or, il existe tout un monde entre l’assurance responsabilité civile et l’assurance tous risques.

En effet, l’assurance au tiers ne vous couvre qu’en cas de sinistre causant des dommages corporels ou matériels à une tierce personne. L’assurance versera alors une indemnité à la victime de l’accident de la route. En revanche, l’assuré ne percevra aucune indemnisation.

Dans le cadre d’un vol à la roulotte, il n’y a pas de victime tierce. La souscription à ce contrat ne vous protège donc pas.

Les extensions de garantie

De son côté, l’assurance tous risques propose plusieurs extensions de garantie :

Une assurance contre le vol de voiture : la plupart du temps, ce contrat est souscrit par les assurés. Mais comme son nom l’indique, il s’agit de dédommager le souscripteur pour le vol de la voiture dans son intégralité. Et non quelques biens présents à l’intérieur.

Une garantie bris de glace : il s’agit d’indemniser les dégâts matériels causés au véhicule. Elle est très utile dans le cadre du vol à la roulotte, puisque les voleurs pénètrent souvent par effraction en cassant les vitres. Cette garantie permet alors de prendre en charge le coût de réparation de vitres fracturées.

Une garantie prenant en compte le vol d’accessoires et de biens personnels : celle-ci vous permettra d’obtenir une indemnisation pour les effets personnels que le voleur vous a dérobés.

La plupart du temps, cette dernière extension de garantie n’est pas comprise dans le contrat de base. Sa souscription engendre donc un coût supplémentaire, auquel s’ajoute la franchise.

 

Besoin d'aide dans la gestion de votre sinistre ?

Gérer un sinistre

Comment être indemnisé ?

Pour obtenir une indemnisation, l’assuré doit d’abord entreprendre les démarches suivantes :

– Porter plainte aux autorités de police compétentes dans un délai de 24 heures suivant l’infraction.

– Déclarer le sinistre auprès de l’assurance, dans les 2 jours suivant le vol à la roulotte.

Suite à la déclaration de sinistre, l’assuré peut d’ores et déjà effectuer une estimation des travaux à réaliser (notamment pour réparer la vitre cassée) et le montant des biens dérobés. Dans la mesure du possible, il doit apporter tous les éléments justificatifs à son assureur. Pour les biens présents dans le véhicule, il s’agira alors de fournir les factures ou éventuellement les numéros de série.

Afin de faciliter l’indemnisation, il est préférable de préciser tous les biens régulièrement présents dans votre véhicule (gps, autoradio, …). Et ce, dès la souscription au contrat d’assurance auto.

Attention, si le véhicule n’est pas verrouillé au moment des faits, l’assurance peut ne vous proposer aucune indemnisation car elle considérera que vous avez fait preuve de négligence. Par ailleurs, il faut également faire attention aux différentes exclusions de garantie. En effet, certains contrats prévoient des limites selon le lieu de stationnement (dans un parking, dans une rue, …), la nature des objets (ceux qui sont présents régulièrement ou ceux qui sont oubliés par mégarde) ou la nature de l’infraction.

Quatre conseils pour se prémunir contre le vol à la roulotte

Dans bien des cas, le vol à la roulotte peut être évité. Alors pour ne pas perdre vos affaires, voici quelques préconisations :

– toujours verrouiller le véhicule ;
– ne rien laisser de visible ;
– se garer dans des endroits passants et bien éclairés ;
– s’équiper de vitres teintées (avec un taux de transparence supérieur à 70 %, conformément à la réglementation en vigueur).

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer un sinistre n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Sur simple demande, nous préparons votre dossier d’indemnisation et déclarons votre sinistre à l’assureur. Nous nous chargeons des relances et vous accompagnons du suivi de votre dossier jusqu’à l’indemnisation.

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.