Vol de voiture : se prémunir contre le mouse jacking

16 mars 2022
Noe Bares
Découvrir Lyanne
Vol de voiture : se prémunir contre le mouse jacking
Accueil
»
Comment déclarer et suivre un sinistre ?
»
Voiture volée et assurance : les démarches
»
Vol de voiture : se prémunir contre le mouse jacking

Cela fait quelques années qu’une nouvelle pratique est apparue en France. Il s’agit du mouse jacking ou “vol à la souris”.
Cette technique vise à voler sans effraction les modèles de voiture les plus modernes et implique un brouilleur d'ondes électroniques ou des logiciels spéciaux.
En quoi consiste-t-elle ? Quels sont les gestes à adopter pour s’en prémunir ? Focus sur cette méthode redoutable et les indemnisations possibles par votre assurance auto.

En résumé …
Le mouse jacking est une nouvelle technique de vol de véhicule sans effraction mécanique.Elle consiste soit à empêcher la fermeture de la voiture avec un brouilleur d'ondes électronique, soit à pénétrer dans le véhicule avec une copie de la clé pour pirater l'ordinateur de bord.
Les contrats actuels d’assurance auto ne prévoient pas de garanties face au mouse jacking.En effet, cette technique de vol numérique fait généralement l'objet d'une clause d'exclusion.Pourtant, la Commission et les juridictions des clauses abusives ont jugé les clauses restrictives en cas de vol « injustes car elles réduisent les moyens de preuve de l'assuré à la détérioration des contacts ou de tout système antivol ».
Des cours d’appel se sont également prononcées sur ce sujet et ont statué en faveur des assurés en condamnant les compagnies d'assurance à indemniser les propriétaires victimes d'un mouse jacking.
Un certain nombre de compagnies d’assurance ont pris en compte les différentes décisions allant à l'encontre des assureurs et ont modifié la clause de vol de leurs contrats. Le but est de reconnaître ces nouvelles méthodes de vol à l'ère numérique.

Mouse jacking : Définition et fonctionnement

Le mouse jacking est une nouvelle technique de vol de véhicule sans effraction mécanique.

Elle consiste soit à empêcher la fermeture de la voiture avec un brouilleur d’ondes électronique, soit à pénétrer dans le véhicule avec une copie de la clé pour pirater l’ordinateur de bord. Dans tous les cas, le vol se base sur un piratage informatique et s’opère à l’aide d’ordinateurs.

Le saviez-vous ? En France, 300 voitures sont volées chaque jour dont trois quarts s’effectuent désormais par le biais du mouse jacking. Le secteur automobile n’a pas été épargné par l’ère numérique. Les véhicules étant toujours plus équipés en électronique, les techniques de vol s’y sont également adaptées.

Mouse jacking : quel est le mode opératoire ?

Le mouse jacking peut suivre plusieurs méthodes :

– à l’aide du numéro de série de la voiture ciblée sur le pare-brise du véhicule, le voleur commande chez un concessionnaire une clé similaire à celle qui déverrouille la voiture.Les hackers peuvent, ainsi,  s’introduire dans la voiture sans effraction mécanique.
À noter que l’objectif du voleur peut être de voler le véhicule ou bien de s’y introduire seulement pour voler les effets personnels du propriétaire, laissés à l’intérieur du véhicule.

– autre technique : Le voleur, à proximité de vous, possède un brouilleur d’ondes électronique qui empêche la fermeture de la voiture lorsque vous appuyez sur le bouton de votre clé. Le même type d’action peut-être déclenchée par un logiciel.

Qu'arrive-t-il ensuite à la voiture volée ?

Suite au vol de votre véhicule, celui-ci fait l’objet de nombreuses transformations, notamment d’un maquilleur qui va parfois enlever le pare-brise pour en mettre un neuf ou frapper les numéros de série sur la carrosserie. 

Une nouvelle immatriculation sera aussi apposée sur le véhicule.

Enfin, il arrive le plus souvent que la voiture soit revendue sur des sites de véhicules d’occasion comme Le Bon Coin ou La Centrale par exemple. 

Ainsi transformé, votre véhicule fait peau neuve et le nouvel acquéreur ne peut, en aucun cas en connaître l’origine réelle. 

Mouse jacking et assurance auto : quelle indemnisation ?

Face à la montée en puissance des techniques de vol 2.0, les assureurs tardent à réagir.

Un vol sans effraction rarement indemnisé

Les contrats actuels d’assurance auto ne prévoient pas de garanties face au mouse jacking.
En effet, cette technique de vol numérique fait souvent l’objet d’une clause d’exclusion, dans la majorité des contrats d’assurance auto.En l’absence de dommages matériels prouvant l’effraction, rares sont les compagnies d’assurances qui acceptent d’indemniser les assurés.

Besoin d’aide dans la gestion de votre sinistre ?

Gérer un sinistre

Mouse-jacking : une jurisprudence en faveur des victimes

Récemment, la Commission et les juridictions des clauses abusives sont intervenues à ce sujet.

Elles ont, en effet, jugé les clauses restrictives en cas de vol « injustes car elles réduisent les moyens de preuve de l’assuré à la détérioration des contacts ou de tout système antivol ».

 

En ce sens, plusieurs Cours d’appel ont donné leur position et ont réaffirmé que les vols électroniques devaient être indemnisés au même titre qu’un vol de voiture avec effraction.

Ainsi, les Cours d’appel de Paris (arrêt du 22 septembre 2015), de Montpellier (arrêt du 10 janvier 2017), de Toulouse (arrêt du 05 octobre 2016) ou encore de Versailles ont condamné les compagnies d’assurance à indemniser les propriétaires victimes d’un mouse jacking malgré la présence d’une exclusion contractuelle.

Dans les cas précités, les clauses relatives au vol sont réputées non écrites (c’est-à-dire abusives) et inopposables à l’assuré.

Ainsi le mode de preuve que prévoient ces clauses ne correspond plus « à la réalité des techniques modernes mises en œuvre lors du vol de véhicules ».

Il a ainsi été rappelé que l’intérêt du contrat restait d’indemniser l’assuré en cas de sinistre.

De nombreux assureurs ont depuis révisé la clause vol

Un certain nombre de compagnies d’assurance ont pris en compte les différentes décisions allant à l’encontre des assureurs et ont modifié la clause de vol de leurs contrats afin d’inclure ces nouvelles méthodes de vol, à l’ère numérique.

L’assuré doit donc veiller lors de la signature de son contrat d’assurance à ce que la garantie « vol sans effraction » s’applique même si le véhicule a été volé sans trace matérielle.
Si vous êtes propriétaire d’un véhicule connecté ou électronique, nos experts chez Lyanne vous recommandent de procéder à une comparaison en ligne des différentes offres existantes pour souscrire l’assurance la plus adaptée à votre profil et votre véhicule.

Comment se protéger du mouse jacking ?

Pour se prémunir du vol par effraction électronique, il existe différentes méthodes et dispositifs, à savoir :

– ranger ses clés de voiture dans un étui spécialisé anti-onde.
– installer un système d’alarme afin de dissuader le voleur de finir son action (en complément, utiliser un traceur GPS) ;
– tatouer le numéro de châssis sur toutes les vitres de votre véhicule. S’il est volé son identification se fait plus rapidement et sa recherche et son rapatriement sont facilités ;
– mettre en place un antivol mécanique, du type bloque levier de vitesse ou bloque-volant, également appelé canne antivol voiture afin de se protéger  contre le vol par effraction électronique.

Au delà de dispositifs permettant de renforcer votre sécurité, Lyanne vous propose une liste de réflexes à adopter pour éviter le vol de votre véhicule ou de vos effets personnels :

– Avant de quitter votre véhicule, vérifiez qu’il est bien verrouillé, et pensez à remonter les fenêtres ;
– Ne vous éloignez jamais de votre véhicule en laissant le moteur allumé ou en laissant les clés sur le contact ;
– Ne laissez rien de visible : veillez à dissimuler vos papiers du véhicule, carte bancaire, téléphones, sacs, appareils électroniques …
– Ne laissez jamais les papiers du véhicule ou le double des clés dans la boîte à gants ;
– Garez-vous dans un endroit fréquenté et bien éclairé ;
– Pensez à louer un emplacement dans un parking surveillé ou dans un garage si votre voiture est régulièrement stationnée sur la voie publique ;
– Ne laissez rien de précieux dans le coffre de votre voiture : ce n’est pas un lieu sûr pour vos objets personnels !
– Fermez plutôt votre véhicule à l’aide de la clé plutôt que par le bip de la télécommande : le brouilleur d’ondes électronique ne peut, à priori, pas empêcher la fermeture de la voiture dans ce cas-là.


Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer un sinistre n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Sur simple demande, nous préparons votre dossier d’indemnisation et déclarons votre sinistre à l’assureur. Nous nous chargeons des relances et vous accompagnons du suivi de votre dossier jusqu’à l’indemnisation.

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.