Chevaux fiscaux de la carte grise : comment connaître la puissance de votre voiture ?

Vous prévoyez de faire une demande de carte grise ? Ou de souscrire un contrat d’assurance voiture ? Dans ce cas, il peut être intéressant de connaître les chevaux fiscaux de votre carte grise. À quoi correspondent-ils ? Comment les trouver ? Comment les calculer ? Et surtout, à quoi servent-ils ? Voici les réponses à toutes vos questions.

En résumé …
Les chevaux fiscaux correspondent à la puissance du moteur, tout en prenant en compte son taux de dioxyde de carbone. À ce titre, le cheval fiscal diffère du cheval-vapeur qui fait seulement référence à la puissance de la voiture. Pour connaître le nombre de chevaux fiscaux, les conducteurs ont deux options : se référer à la carte grise ou utiliser une formule de calcul. Dans tous les cas, il est important de savoir quelle est la puissance administrative de votre véhicule. Et pour cause, elle est utilisée par de nombreux organismes, et notamment votre assureur.

Le cheval fiscal sur la carte grise

Un cheval fiscal est une unité de mesure prenant en compte la puissance du moteur de votre véhicule, mais aussi son taux de dioxyde de carbone. C’est justement pour cette raison qu’ils doivent être différenciés des chevaux-vapeur (ch ou Din). Ces derniers correspondent, en effet, à la puissance réelle de la voiture (sans prise en compte de son niveau de CO2).

Mais alors comment savoir combien de chevaux fiscaux a ma voiture ?

La méthode la plus simple pour trouver les chevaux fiscaux est de se référer à votre carte grise. Ce document est délivré à tout conducteur dès lors qu’il achète un véhicule neuf ou d’occasion.
Le certificat d’immatriculation du véhicule regroupe alors plusieurs informations essentielles, comme le numéro d’immatriculation, la date de la première mise en circulation, le type de véhicule, et bien sûr la puissance administrative
Vous retrouverez alors le nombre de chevaux fiscaux sur la case P6. Généralement, à droite au milieu de la carte grise et au-dessus de la signature.
Ici, il ne faut pas confondre la puissance fiscale avec la puissance nette maximale qui est mentionnée au niveau de la case P2.

Outre le certificat d’immatriculation, il existe aussi une autre manière de connaître le nombre de chevaux fiscaux.

Le calcul des chevaux fiscaux

À défaut de carte grise, il est aussi possible de calculer la puissance fiscale d’un véhicule.
Pour cela, il faut utiliser une formule de calcul identique pour tous les pays européens depuis 1998.
Cette formule reprend les éléments ci-dessous :
CO2 : le taux de dioxyde de carbone mesuré en grammes par kilomètre.
P : puissance du moteur en kilowatts.
Ensuite, vous devez faire le calcul suivant : (CO2/45) + (P/40)^1,6.
Il vous suffit alors d’arrondir le résultat à la valeur la plus proche pour connaître les chevaux fiscaux.

Attention, selon les régions et selon les époques, le calcul des chevaux fiscaux peut varier. Il est donc préférable de se référer à sa carte grise pour connaître avec exactitude la puissance administrative de son véhicule.

Bon à savoir : du fait de la prise en compte du taux de CO2, deux moteurs ayant la même puissance réelle peuvent présenter une puissance administrative différente. Et pour cause, si l’émission de dioxyde de carbone diffère, le nombre de chevaux fiscaux ne sera pas identique.

Pourquoi connaître la puissance fiscale de son véhicule ?

Connaître ses chevaux fiscaux est primordial, car cette unité de mesure est fortement utilisée par les administrations, et notamment les compagnies d’assurance.

Le prix de la carte grise

L’achat d’une carte grise est une obligation légale imposée à tout nouvel acquéreur d’un véhicule terrestre à moteur autorisé à la circulation.
Pour l’obtenir, il faudra alors payer différentes taxes :
– une taxe relative au certificat d’immatriculation,
– une taxe sur la formation professionnelle,
– une taxe sur les véhicules polluants,
– une taxe régionale (il faut savoir que le prix du cheval fiscal varie selon chaque région),
– une redevance d’acheminement.

Par ailleurs, le coût d’une carte grise varie selon la durée de vie du véhicule (par exemple, un véhicule de plus de 10 ans n’aura pas à payer l’intégralité du certificat d’immatriculation), les frais de gestion, et le nombre de chevaux fiscaux.

En raison de toutes ces variables, il est difficile de connaître avec exactitude le prix de son certificat d’immatriculation. Cela dit, si vous souhaitez calculer le montant de la carte grise, vous pouvez utiliser ce simulateur.

Vous avez perdu votre carte grise ? Lyanne vous explique les démarches à effectuer.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

L’assurance automobile

Dès lors que vous conduisez, il faudra souscrire une assurance automobile. Dans ce cas, le montant des cotisations dépendra en grande partie de la formule choisie et des garanties optionnelles souscrites. Mais ce ne sont pas les seules variables prises en compte pour calculer le montant de la prime d’assurance.

Et pour cause, les chevaux fiscaux de votre véhicule vont également influencer le prix. En effet, plus votre voiture est puissante, plus le risque de sinistre est élevé. Dans ce contexte, le prix de l’assurance auto sera aussi plus important, car les compagnies d’assurance anticipent les coûts d’un éventuel accident (et notamment toutes les réparations qui en découlent).

Alors si vous souhaitez réduire les coûts de vos cotisations d’assurance, il est possible d’agir à plusieurs niveaux :
Tout d’abord, il faut sélectionner une formule adaptée à vos besoins (assurance tous risques, assurance au tiers, garanties complémentaires).
Ensuite, il faut adopter une conduite responsable afin de maintenir un coefficient de bonus-malus positif.
Enfin, le choix du véhicule est également primordial pour limiter le risque d’accident.

Le barème kilométrique

Les chevaux fiscaux sont également pris en compte pour le calcul des indemnités kilométriques. Cela concerne d’abord les salariés réalisant des déplacements professionnels avec leur véhicule personnel.
Dans ce cadre, l’employeur devra rembourser les dépenses engagées. Et comme il est difficile de les déterminer, il devra se baser sur le barème kilométrique. Or, ce dernier utilise la puissance fiscale du véhicule et la distance parcourue pour calculer le montant des indemnités.

Outre les déplacements professionnels, le barème est également utilisé pour les particuliers choisissant le régime des frais réels au moment de leur déclaration d’impôt. Ils pourront ainsi déduire les dépenses liées à leurs trajets domicile-travail.

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer vos assurances n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Lyanne est la première plateforme capable de réaliser le diagnostic de votre couverture d’assurance en moins de 5 minutes. Vous savez désormais si vous êtes bien couvert ! Notre veille permanente et notre connaissance des offres du marché permettent à nos experts de mieux vous conseiller et de vous proposer une protection adaptée à vos besoins au meilleur prix.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Choisissez Lyanne !

Albane S.

Utilisatrice depuis 2021

Très pro, équipe réactive, service de qualité. Je recommande les yeux fermés !

Louis S.

Utilisatrice depuis 2020

Service au top, enfin des réponses claires sur le contenu de mes contrats d’assurance. Et en plus, une équipe ultra disponible en cas de question.

Edwige G.

Utilisatrice depuis 2021

Très efficace et
super service client!
Je recommande.