Type de stationnement : quelle influence sur la prime d’assurance ?

Accident responsable, collision, panne mécanique, … les dangers sur la route sont multiples. Et en cas de sinistre, votre assurance automobile est plus qu’utile. D’ailleurs, votre contrat ne vous protège pas seulement sur la route. Lorsque le véhicule assuré est à l’arrêt, il peut aussi souffrir de dégâts matériels importants. Pour être indemnisé, il vous faudra alors une bonne assurance. Mais dans ce cas, le montant des cotisations risque d’être évalué à la hausse. Alors pour faire baisser la prime, il est primordial de sécuriser votre véhicule. Notamment à travers le type de stationnement.

En résumé …
Le type de stationnement peut influer sur le montant de votre prime d’assurance. Et pour cause, un véhicule sécurisé même à l’arrêt présente un risque de sinistre beaucoup plus faible. Les compagnies d’assurance récompensent alors les automobilistes qui prennent soin de leur véhicule en réduisant le montant des cotisations. Mais attention, cela ne vaut que pour les assurances couvrant tous les risques, ou du moins pour les garanties supplémentaires visant à protéger le véhicule contre d’éventuels sinistres.

Les différents types de stationnements

Il existe de multiples manières de garer son véhicule. Voici les principaux types de stationnements :
– Le box individuel ;
– Le terrain privé ;
– Le garage collectif ;
– Le parking collectif ouvert ;
– Le parking collectif fermé ou souterrain ;
– La rue.

Bon à savoir : vous ne pouvez garer votre véhicule sur la voie publique pendant plus de 7 jours. Au-delà de ce délai, vous risquez une amende de 35 €.

En fonction du mode de stationnement choisi, le montant de la prime d’assurance peut varier.

L’influence du type de stationnement sur mon assurance

Si le montant de la prime varie en fonction du type de stationnement, cela vaut surtout pour les formules d’assurance auto tous risques.

Avec l’assurance au tiers

En tant que conducteur d’un véhicule terrestre à moteur, vous êtes dans l’obligation de souscrire un contrat d’assurance auto. Mais ici, vous avez plusieurs choix d’assurance automobile.
Pour respecter l’obligation légale, il suffit d’opter pour la formule au tiers. Dans ce cadre, vous êtes couvert en cas de dommages causés à autrui. Votre assurance voiture prend alors en charge la garantie responsabilité civile. Autrement dit, elle indemnise les éventuelles victimes en cas d’accident responsable.
À priori, cela vaut surtout sur la route. Alors si votre véhicule est garé, le risque de sinistre pour les autres usagers est moindre. Dans ce cadre, le mode de stationnement n’a que peu d’influence sur vos cotisations.

Bon à savoir : même si votre véhicule reste stationné sans bouger, vous avez l’obligation de souscrire une assurance. Mais dans ce cas, l’assurance auto au tiers est amplement suffisante.

Alors si le type de stationnement n’influe pas le prix de l’assurance avec la formule au tiers, ce n’est pas le cas lorsque vous choisissez les garanties optionnelles.

Besoin d’aide dans la gestion de votre sinistre ?

Avec l’assurance tous risques

Le type de stationnement peut avoir une influence sur votre prime d’assurance dès lors que vous optez pour la formule tous risques.
Et pour cause, cette assurance a pour objectif de prendre en charge les dommages matériels causés à votre véhicule. Cela peut alors concerner les réparations lors d’un accident de la route, mais aussi le risque de vol, les dégradations, le vandalisme, etc.

Or, entre se garer dans la rue ou dans un box totalement privatif, les risques de dommages occasionnés à votre véhicule sont totalement différents. Et si le risque de sinistralité est plus élevé, la cotisation d’assurance le sera également.

Voici quelques exemples de risques que votre assurance couvre lorsque votre véhicule est stationné :
Les aléas climatiques : les stationnements en extérieur (donc dans la rue ou dans un parking ouvert) entraînent davantage de risques. Le montant de la garantie catastrophes naturelles sera alors plus élevé.

Le vol : si vous avez une garantie vol ou tentative de vol, la prime d’assurance sera plus élevée si vous ne disposez pas de parking et que vous êtes obligé de vous garer dans la rue.

Le vandalisme : crevaison, pare-brise cassé, carrosserie rayée… toutes ces dégradations de votre véhicule peuvent intervenir si vous êtes stationné dans la rue.

La mise à jour de sa situation selon le type de stationnement

Par principe, vous devez impérativement prévenir votre assureur de tout changement. Cette démarche peut sembler fastidieuse. Mais si vous louez ou achetez un box, il est dans votre intérêt de prévenir votre compagnie d’assurance. Et pour cause, cela peut vous permettre de bénéficier d’une réduction du montant de vos cotisations.

Bien évidemment, le mode de stationnement n’est pas le seul critère pris en compte par les assureurs (type de véhicule et expérience du conducteur sont souvent mis en avant pour le calcul de prime). Cela dit, le type de stationnement joue également un rôle non négligeable, qu’il ne faut pas oublier.

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer un sinistre n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Sur simple demande, nous préparons votre dossier d’indemnisation et déclarons votre sinistre à l’assureur. Nous nous chargeons des relances et vous accompagnons du suivi de votre dossier jusqu’à l’indemnisation.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Choisissez Lyanne !

Albane S.

Utilisatrice depuis 2021

Très pro, équipe réactive, service de qualité. Je recommande les yeux fermés !

Louis S.

Utilisatrice depuis 2020

Service au top, enfin des réponses claires sur le contenu de mes contrats d’assurance. Et en plus, une équipe ultra disponible en cas de question.

Edwige G.

Utilisatrice depuis 2021

Très efficace et
super service client!
Je recommande.