Ajout de phares additionnels : qu’en dit la loi ?

Certains automobilistes ont parfois besoin de plus de feux que ceux installés d’origine sur leur voiture. Que cela soit des feux avant, arrière, longue portée ou antibrouillard, l’ajout de phares additionnels est-il légal ?
L’utilisation et le positionnement des feux additionnels sont strictement encadrés par le Code de la route qui régit leur utilisation.
Lyanne fait le point avec vous sur les différentes restrictions et obligations définies par le Code de la route à ce sujet !

En résumé …
Les phares additionnels sont des types de feux de circulation que les automobilistes peuvent, en respectant certaines conditions, installer sur leur voiture en plus des différents phares facultatifs et obligatoires déjà installés sur leur véhicule.
La réglementation relative à l’éclairage des véhicules représente plus de 30 articles du Code de la route ! Les feux avants, par exemple, peuvent, en principe, n’être installés que si des emplacements spécifiques sont prévus d’origine par le constructeur.
Par ailleurs, dès que le conducteur passe en feux de croisement ou de position, les phares de route additionnels doivent s’éteindre automatiquement.

Quels sont les cinq types de feux présents sur les voitures ?

Il convient avant tout de rappeler l’ensemble des feux qui peuvent se trouver sur les différents véhicules, à savoir :

Feux de position (dits « veilleuses ») : ces feux présents à la fois à l’avant et à l’arrière de votre véhicule vous permettent d’être plus visible en cas de lumière déclinante. Toutefois, leur puissance reste insuffisante pour permettre au conducteur de mieux voir. Attention, de nuit leur usage seul est interdit. Vous devez au minimum passer en feux de croisement !
Les véhicules récents sont souvent équipés de veilleurs qui s’allument la plupart du temps automatiquement dès le démarrage.

Feux de croisement (dits « codes ») : Ces phares éclairent à une distance de 30 mètres environ. Vous devez les allumer en toutes circonstances lorsque vous roulez de nuit. Si vous circulez en journée, de brouillard, pluie ou neige, leur usage est également obligatoire.

Feux de route (dits « pleins phares ») : Ces feux permettent de voir au-delà de 100 mètres. Vous devez donc les utiliser de nuit, sur une chaussée non-éclairée.
Bien entendu, si un autre véhicule se trouve dans votre champ de vision, il est obligatoire de repasser aux feux de croisement.

Feux de brouillard avant : Ce sont des phares additionnels qui se sont généralisés sur l’ensemble des voitures. Ils vont vous offrir une visibilité plus importante en cas de neige, de brouillard ou de forte pluie. La lumière étant latérale et diffuse, elle améliore la vision de son conducteur sur une route très sinueuse.

Feux de brouillard arrière : Attention à l’usage de ces feux ! En effet, ils éblouissent les automobilistes qui conduisent derrière vous. Leur usage est donc strictement limité aux situations de neige ou de brouillard. Il est, cependant, prohibé en cas de pluie.

 

Dans quelles situations utiliser ces feux ?

Petit rappel sur les situations dans lesquelles vous pouvez utiliser les différents feux :

Sur chaussée éclairée (hors agglomération) : feux de croisement ;

Sur une chaussée non éclairée : feux de croisement OU feux de route (en fonction de la circulation) + feux de brouillard avant (uniquement sur route sinueuse) ;

En agglomération éclairée : feux de position (de jour) OU feux de croisement (de nuit) ;

En agglomération non-éclairée : feux de croisement OU feux de route (en fonction de la circulation) ;

Sous la pluie : feux de croisement + feux de brouillard (en cas de forte pluie) ;

Sous la neige et dans le brouillard : feux de croisement + feux de brouillard avant et arrière.

Attention ! Une mauvaise utilisation de vos feux de brouillard peut vous faire encourir une amende de 135 euros. En ce qui concerne les motos, scooters et autres deux-roues, ils doivent impérativement allumer leurs feux de jour comme de nuit.


Qu’est-ce qu’un phare additionnel ?

Les phares additionnels sont des types de feux de circulation que les automobilistes peuvent, en respectant certaines conditions, installer sur leur voiture en complément des phares déjà installés sur leur véhicule.

Quelles sont les règles relatives à l’ajout de phares additionnels ?

L’ajout de phares supplémentaires sur une voiture est extrêmement encadré par les dispositions du Code de la route. Ainsi les propriétaires de véhicules doivent connaître les limitations imposées s’ils souhaitent ajouter des feux additionnels sur la voiture.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

L’ajout de phares additionnels : une réglementation complexe

La réglementation relative à l’éclairage des véhicules représente plus de 30 articles du Code de la route ! Ce qui explique pourquoi il peut être difficile pour les amateurs de personnalisation automobile et de tuning de s’y retrouver.

Les feux avants peuvent, en principe, n’être installés que si des emplacements spécifiques sont prévus d’origine par le constructeur.
Par ailleurs, dès que le conducteur passe en feux de croisement ou de position, les phares de route additionnels doivent s’éteindre automatiquement. Ces phares doivent, en effet :

– disposer d’un interrupteur indépendant ;
– être homologués ;
– être identiques entre eux ;
– être installés par deux.

Si l’emplacement des feux n’était pas prévu par le constructeur, les phares additionnels ne doivent pas dépasser la hauteur par rapport au sol des phares originaux. La puissance maximale admise des feux est de soixante watts et doit nécessairement être inférieure à la puissance homologuée.

Attention ! Il est aussi strictement interdit d’installer des phares additionnels sur le capot, le toit ou sur les ailes du véhicule.
Un cache opaque doit également pouvoir recouvrir les feux additionnels de route en dehors des cas d’utilisations acceptés.

Feux additionnels illégaux : des conséquences parfois lourdes

Si vous êtes victime d’un accident, la présence de phares additionnels ne respectant pas la législation peut coûter bien plus cher que l’amende.

En effet, votre responsabilité pourra être engagée si l’accident est dû à l’éblouissement du conducteur qui venait en sens inverse . La sanction et le montant du montant des dommages et intérêts seront à la libre appréciation du tribunal.

Votre assureur peut également considérer que la voiture n’est pas en conformité avec le modèle original sur lequel reposent les conditions d’application du contrat.

Votre indemnisation peut donc s’en trouver réduite voire même refusée.

Votre garantie de responsabilité civile couvrira les dommages occasionnés aux tiers, mais pas ceux subis par le véhicule même s’il est assuré tous risques.

 

Dans le pire des cas, votre compagnie d’assurance peut accompagner la réduction d’indemnisation ou son refus d’indemnisation par la résiliation du contrat. Vous serez, alors, obligé de trouver une nouvelle assurance automobile.

Quelles sont les sanctions de manquement aux dispositions légales d’ajout de phares additionnels ?

Si vous faites preuve de de manquement aux règles d’utilisation ou d’installation des phares additionnels intégrées dans le code de la route, vous vous exposez à des sanctions.
En effet, si vos feux additionnels ne respectent pas la législation en vigueur, vous vous exposez à la remise d’une contravention de troisième classe comprenant une amende forfaitaire de 68 euros ou encore à une immobilisation de la voiture.

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer vos assurances n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Lyanne est la première plateforme capable de réaliser le diagnostic de votre couverture d’assurance en moins de 5 minutes. Vous savez désormais si vous êtes bien couvert ! Notre veille permanente et notre connaissance des offres du marché permettent à nos experts de mieux vous conseiller et de vous proposer une protection adaptée à vos besoins au meilleur prix.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Choisissez Lyanne !

Albane S.

Utilisatrice depuis 2021

Très pro, équipe réactive, service de qualité. Je recommande les yeux fermés !

Louis S.

Utilisatrice depuis 2020

Service au top, enfin des réponses claires sur le contenu de mes contrats d’assurance. Et en plus, une équipe ultra disponible en cas de question.

Edwige G.

Utilisatrice depuis 2021

Très efficace et
super service client!
Je recommande.