Comment fonctionne le rachat de l’assurance décès ?

3 septembre 2022
Noe Bares
Découvrir Lyanne
Comment fonctionne le rachat de l’assurance décès ?
Accueil
»
Comment comparer les assurances
»
Assurance décès : comment ça marche ?
»
Comment fonctionne le rachat de l’assurance décès ?

L’assurance décès est un contrat de prévoyance. Il permet de « compenser » les conséquences financières du décès d’un assuré en versant un capital ou une rente à ses bénéficiaires. Elle permet de maintenir le niveau de vie de ses proches et de faire en sorte qu’ils ne se retrouvent pas en difficulté financière. L’assurance décès peut aussi faire partie d’une assurance emprunteur. Elle permet alors de prendre en charge la totalité ou une partie des échéances de remboursement d’un crédit en cas de décès de l’emprunteur. Le rachat de l'assurance décès consiste à récupérer le capital garanti prévu avant le terme du contrat. Il s'agit d’une option proposée par certains contrats d’assurance décès. Le souscripteur peut alors racheter une partie ou l’intégralité de son capital. Comment fonctionne le rachat d’assurance décès ? Quelles en sont les conséquences ? Lyanne vous dit tout.

En résumé …
Le rachat de l’assurance décès peut s’effectuer de deux manières : le rachat partiel ou le rachat total. Quelle que soit la méthode de rachat choisie, les paiements s’effectueront par le biais de mensualités dont le montant dépend de la nature de votre contrat et de votre profil de souscripteur. Le rachat total de votre assurance décès aura pour conséquence de ne rien laisser à vos bénéficiaires.

Comment fonctionne l’assurance décès ?

L’assurance décès garantit le versement d’un capital ou d’une rente à vos bénéficiaires si votre décès survient. En contrepartie de cette assurance, vous vous acquitterez des cotisations de votre vivant. C’est vous qui déterminez la somme qui sera transmise à vos proches ainsi que les modalités de versement de cette somme. Le montant des primes sera déterminé par la somme que vous souhaitez assurer et votre état de santé au moment de la souscription. 

Vous pouvez souscrire à cette assurance dès l’âge de 18 ans et jusqu’à 80 ans. Vous pouvez adhérer à un contrat d’assurance décès auprès d’un assureur, d’une mutuelle ou d’un groupe de protection sociale. Il est possible d’y assortir des garanties complémentaires comme une couverture contre les risques d’incapacité, d’invalidité ou de perte d’emploi. 

Le rachat de l’assurance décès

Il existe deux manières d’effectuer un rachat d’assurance décès : le rachat partiel et le rachat total.

Le rachat partiel permet la reprise d’une partie des fonds normalement prévus pour les bénéficiaires en cas de décès prématuré. Il s’effectue par le paiement de cotisations mensuelles qui ne servent plus à constituer le capital mais à avoir le droit de récupérer une partie des fonds. 

Le rachat total est un retrait intégral des fonds et s’apparente à une résiliation payante de votre contrat d’assurance décès. Il s’effectue également par paiement de cotisations et les bénéficiaires n’auront plus aucun capital auquel prétendre en cas de décès du souscripteur.

Le prix de ces deux méthodes dépend du montant du capital garanti, de la valeur du rachat souhaité, du montant des cotisations déjà payées par le souscripteur et de son âge. Naturellement, plus le capital à racheter est important plus la durée de ce rachat sera longue et chaque assureur est en droit de fixer ses propres tarifs de rachat bien que la loi encadre les prix qu’il propose. Il peut se constituer d’une somme fixe, d’un pourcentage du capital ou d’un mélange des deux. 

Comment faire pour résilier une assurance décès ?

Un contrat d’assurance décès est conclu pour un an avec reconduction tacite à chaque échéance. Elle ne tombe pas sous le régime de la loi Hamon et n’est donc pas résiliable à tout moment après un an de contrat. 

Selon les dispositions de la loi Chatel, votre assureur est tenu de vous envoyer un avis d’échéance chaque année. Cet avis précise la possibilité de résilier votre assurance décès et le délai pour le faire. Généralement, le préavis de résiliation est d’un mois ou deux. 

Attention ! Il arrive que certains contrats d’assurance décès permettent une résiliation à tout moment. Il faut consulter les conditions générales de votre contrat pour vous renseigner sur son fonctionnement. 

Résilier une assurance décès entraîne la perte de vos fonds. Vous ne récupérez rien à la résiliation de votre contrat et vous ne disposez pas de recours. Attention ! Il faut que cette information soit explicitement indiquée dans votre contrat ! Si ce n’est pas le cas, vous êtes en droit de faire une demande de remboursement des primes de votre assurance décès. 

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Gérer vos assurances

Quels sont les types de contrats d’assurance décès ?

On distingue l’assurance décès temporaire et l’assurance décès vie-entière.

L’assurance décès temporaire

Ce contrat est limité dans le temps. Le contrat prend fin à une date précise. C’est un contrat courant en matière de crédit immobilier. C’est ce qu’on appelle un contrat à fonds perdus. Cela signifie que le contrat d’assurance décès temporaire n’est jamais rachetable. Les cotisations financent la couverture du risque pris par l’assureur. C’est un fonctionnement similaire à celui de l’assurance décès temporaire. 

L’assurance décès vie-entière

Cette assurance fonctionne comme une opération d’épargne. Elle repose sur un contrat d’assurance-vie particulier. En effet, même si les cotisations versées sont inférieures au capital assuré, le capital qui sera versé en cas de décès de l’assuré sera celui du capital assuré.

La contrepartie de cette assurance est que les versements sont bien plus élevés que pour une assurance décès classique. À ce niveau, ce n’est donc plus une simple opération d’assurance mais bien une opération d’épargne. 

Comment y souscrire ?

L’assuré peut y souscrire jusqu’à un certain âge pour une couverture illimitée jusqu’à son décès. Un questionnaire médical poussé sera nécessaire. Il est courant qu’un assureur demande que des examens complets soient réalisés car ce genre d’assurance concerne des sommes importantes. 

Comment souscrire une assurance décès à un tarif avantageux ?

Comme pour tout contrat d’assurance, le prix d’une assurance décès est fixé en fonction de l’estimation du risque présenté par le souscripteur. Pour souscrire une assurance décès à un tarif avantageux, il faut représenter le moins de risques possible. 

Le prix de cette assurance sera impacté par la profondeur des garanties et par la nature du contrat. En effet, certains contrats ne couvrent que les décès accidentels tandis que d’autres couvrent un panel de situations beaucoup plus large. 

Pour déterminer le risque que vous représentez lors de la souscription de votre assurance décès, votre assureur se basera notamment sur un formulaire de santé. Ce dernier renseigne sur votre taille, poids, âge, IMC, antécédents médicaux et sur votre état de santé global. Toutes ces informations lui permettront de déterminer le niveau de risque que vous représentez et d’ajuster le tarif de vos cotisations.  

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer vos assurances n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Lyanne est la première plateforme capable de réaliser le diagnostic de votre couverture d’assurance en moins de 5 minutes. Vous savez désormais si vous êtes bien couvert ! Notre veille permanente et notre connaissance des offres du marché permettent à nos experts de mieux vous conseiller et de vous proposer une protection adaptée à vos besoins au meilleur prix.

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.