Voiture thermique, hybride ou électrique : quelles différences ?

29 avril 2022
Leslie Pinsard
Découvrir Lyanne
Voiture thermique, hybride ou électrique : quelles différences ?
Accueil
»
Comment trouver la meilleure assurance auto
»
Le blog auto : comment acheter, vendre et entretenir son véhicule ?
»
Voiture thermique, hybride ou électrique : quelles différences ?

Entre les types de voitures (SUV, berline, citadine, cabriolet, monospace,...), les marques (DCI, Kia, Mercedes, Dacia, Mégane, Volvo, Picasso, …), les véhicules neufs ou d’occasion, il y a tant de critères pour choisir sa voiture. Sans compter sur la voiture hybride ou électrique en plein essor. Justement, on fait le point sur ces deux modèles, ainsi que leur ancêtre : la voiture thermique.

En résumé …
Si les voitures thermiques sont amenées à disparaître dans les prochaines années, elles sont encore bien présentes dans le parc automobile français. Cela dit, face aux préoccupations écologiques, les voitures hybrides et électriques occupent de plus en plus de place. Ces modèles plus respectueux de l’environnement présentent toutefois quelques lacunes en termes d’autonomie et de coût. Mais heureusement, les innovations technologiques permettent progressivement d’atteindre des performances équivalentes à celles des moteurs thermiques. Et surtout, les différentes mesures gouvernementales incitent les Français à se diriger davantage vers les véhicules électriques ou hybrides.

Le choix entre une voiture thermique, hybride ou électrique

Les voitures thermiques

Les véhicules thermiques sont ceux que nous connaissons traditionnellement. Ils peuvent être dotés d’un moteur diesel ou d’un moteur essence selon les cas.

Pour fonctionner, ces véhicules utilisent la combustion du carburant. Mais selon le carburant choisi, le fonctionnement est différent :

La voiture essence : au niveau de la composition chimique, ce véhicule est un mélange d’hydrocarbures légers. Pour le démarrage, c’est la bougie d’allumage qui enflamme le mélange air-essence et enclenche ainsi le moteur. L’avantage des véhicules essence est un coût d’achat et d’entretien plus faible. Mais il faut contrebalancer avec un coût du carburant plus élevé.
Quand on parle de voiture essence, on parle de sans plomb 95, sans plomb 98, GPL (gaz pétrole liquéfié mélangeant le butane et le propane), GNV (gaz naturel), et éthanol E85 (un biocarburant).

La voiture diesel : ici, le carburant est constitué d’un mélange d’hydrocarbures lourds. Mais, c’est surtout le mode de combustion qui varie, puisque le moteur diesel n’a pas besoin de bougie d’allumage. Pour démarrer, la voiture utilise la compression de l’air. L’avantage de ce véhicule est la fiabilité du moteur et des matériaux, qui se répercute également sur le prix d’achat.

Les avantages

Accompagnant les déplacements des automobilistes depuis la fin du 19e siècle, la voiture thermique présente de multiples avantages.
Le coût du véhicule : c’est définitivement la moins chère sur le marché.

Les trajets longue distance : ce sont les voitures les plus adaptées si vous effectuez régulièrement des longues distances. Et pour cause, elles disposent d’une puissance et d’une autonomie plus importante que les autres modèles.

Les infrastructures : elles sont davantage adaptées aux conducteurs de voitures thermiques : où que vous alliez, vous trouverez des garages ou des stations essence.

Les inconvénients

Mais avec les problématiques environnementales, les voitures thermiques montrent aussi des limites :

Des voitures polluantes : vous l’aurez compris, les moteurs thermiques utilisent l’énergie du pétrole brut. Or, entre la raréfaction des ressources fossiles et les émissions de gaz à effet de serre, la voiture thermique est définitivement la plus polluante sur le marché.

Le malus écologique : comme ce modèle est particulièrement polluant, les automobilistes se voient sanctionnés à travers le malus écologique.

Le coût du prix du pétrole : il est soumis à de nombreuses variations qui peuvent fortement impacter le budget des Français. En particulier en période de guerre avec les principaux producteurs mondiaux.

Hybride ou électrique ? Zoom sur les voitures hybrides

Entre la voiture électrique et la voiture thermique, il y a la voiture hybride. On en trouve différents types :

Hybridation légère ou mild hybrid : le conducteur récupère l’énergie au moment du freinage, ce qui lui permet de gagner entre 5 à 20% de carburant.

Hybridation parallèle (ou full hybrid) : grâce à un ordinateur de bord intelligent intégré, la voiture ajuste la consommation du moteur thermique ou électrique. Là encore, l’idée est de vous aider à faire des économies.

Hybridation série : même si ce modèle fonctionne principalement avec le moteur thermique, le générateur est alimenté par l’électricité.

Hybride rechargeable (PHEV) : ici, c’est le moteur électrique qui prend le dessus. Mais encore faut-il le recharger en le branchant au réseau électrique. Quand il n’y a plus d’électricité, c’est la combustion du carburant et le moteur thermique qui prennent le relais.

Vous avez un litige avec votre assureur ?

Gérer un litige

Les avantages

Vous n’arrivez pas à choisir entre une voiture hybride ou électrique ? Compromis entre l’électrique et le thermique, les véhicules hybrides sont particulièrement prisés par les conducteurs. Et on comprend facilement pourquoi :

Une voiture écologique : ce n’est certes pas le modèle le moins polluant, puisque la voiture hybride continue d’utiliser la combustion du carburant pour rouler. Néanmoins, c’est toujours plus respectueux de l’environnement que de conduire une voiture thermique.

Une réduction de la consommation de carburant : en optant pour le modèle rechargeable, la consommation de carburant n’est utilisée que lorsque la batterie est plate.

Un bon compromis : les voitures électriques, c’est bien, mais il faut sans cesse les recharger. Or pour ceux qui habitent dans des petites villes et/ou en appartement, il n’est pas si facile de trouver des bornes de recharge. Alors à défaut de tomber en panne pour défaut d’énergie, c’est le moteur thermique qui prend le relais.

Les inconvénients

Cela dit, ce modèle est encore loin d’être parfait :
Le coût : il faut prévoir entre 1500 à 5000 € de plus qu’avec les moteurs thermiques. L’achat d’une voiture hydride d’occasion peut être une bonne alternative.

L’obsolescence : les technologies vont si vite que les moteurs deviennent rapidement obsolètes.

Hybride ou électrique ? Zoom sur les voitures électriques

Que ca soit la voiture hybride ou électrique, aucune des deux ne fait l’unanimité. Les voitures électriques puisent leur énergie dans l’électricité. Pour fonctionner, il ne faut donc pas faire le plein de gazole ou d’essence, simplement recharger la batterie. Elle fonctionne alors grâce à la propulsion électrique.

Les avantages

Avec le réchauffement climatique, la voiture électrique est la solution de déplacement écologique par excellence :
– Une absence d’émissions de gaz à effet de serre ;
– Une absence de dépendance aux hausses de prix du carburant ;
– Des moyens de recharges économiques ;
– Un moteur silencieux ;
– Un confort de conduite en ville (ou dans les zones à vitesse réduite en général) ;
– Une absence de restriction dans certaines zones urbaines ;
– Des primes écologiques mises en place par l’État.

Les inconvénients

Malgré tous ces avantages, le modèle écologique présente aussi quelques faiblesses :
L’autonomie : les propriétaires doivent recharger la batterie tous les 300 kilomètres.

L’accessibilité : pour recharger son véhicule, il faut disposer d’une borne de recharge. Si vous avez une maison, il vous suffira alors d’installer une borne dans le garage. Si vous habitez dans une grande ville, des bornes d’accès au réseau public sont présentes partout. Pour les autres, il est plus difficile de recharger sa voiture.

La performance réduite sur les autoroutes : ces véhicules sont davantage préconisés pour les trajets en ville.

Quelle voiture choisir ?

Entre l’épuisement des énergies fossiles et les émissions de gaz à effet de serre, les préoccupations environnementales se font de plus en plus sentir. Alors pour limiter le réchauffement climatique, le gouvernement incite les Français à consommer de manière plus responsable et écologique. Et cela passe évidemment par le choix de la voiture.
Ainsi, pour les années à venir, il est vivement conseillé d’opter pour un véhicule hybride ou électrique.

Voici plusieurs raisons qui pourraient vous inciter à abandonner progressivement le modèle thermique.

Des aides pour l’achat d’une voiture écologique : thermique, hybride ou électrique

Plusieurs aides financières sont mises en place pour aider les Français à investir dans une voiture respectueuse de l’environnement :

Le bonus écologique : cette prime permet à ceux qui achètent un véhicule neuf peu polluant (moins de 50g de CO2/km) ou un véhicule d’occasion émettant moins de 20g de CO2/km de bénéficier d’une aide financière pouvant atteindre les 7 000 €.

La prime à la conversion (ou prime à la casse) : le principe reste le même, sauf que la prime à la conversion impose aux acheteurs de véhicule écologique de mettre au rebut leur ancienne voiture thermique polluante.
Ces deux primes sont cumulables afin de favoriser l’achat de véhicules écologiques et ainsi de renouveler le parc automobile français.

Le rétrofit électrique : cette subvention permet aux propriétaires de véhicules thermiques de transformer leur moteur actuel en moteur électrique. L’idée est de limiter les déchets engendrés par la mise au rebut des véhicules anciens. Mais attention, cette opération a un coût très élevé.

Les évolutions législatives

En plus de ces primes, il ne faut pas oublier les évolutions législatives qui vont dans le sens de voitures toujours plus écologiques. Ainsi, la loi d’orientation des mobilités prévoit l’interdiction d’acheter des véhicules thermiques d’ici 2040. L’idée est d’atteindre la neutralité carbone pour 2050.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces différentes mesures incitent les Français à opter pour des modèles écologiques. Et pour cause, ils représentaient 8 % des parts de marché en 2019 contre 20 % en 2020. Et la tendance risque encore de s’accélérer pour les années à venir.

Nos services pour vous faciliter la vie

Votre assureur refuse de vous indemniser ? Faites confiance aux experts Lyanne. Sur simple demande, nous évaluons votre dossier et vos assurances pour évaluer vos chances d’indemnisation et vos recours possibles. Si votre dossier est éligible, nos experts s’occupent de gérer votre dossier auprès de vos assureurs. Ne payez qu’en cas de succès ! Si nous parvenons à un accord avec l’assureur, nos frais de service s’élèvent à 15% de l’indemnité versée par l’assureur. Sinon, c’est gratuit !

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.