Fuite de gaz : gestes d’urgence, intervention et prise en charge

2 décembre 2021
Leslie Pinsard
Découvrir Lyanne
Fuite de gaz : gestes d’urgence, intervention et prise en charge
Accueil
»
Comment déclarer et suivre un sinistre ?
»
Assurance habitation et vandalisme : comment être indemnisé ?
»
Fuite de gaz : gestes d’urgence, intervention et prise en charge

Une odeur suspecte dans le logement ou dans votre immeuble ? C’est peut-être une fuite de gaz. En effet, si le gaz naturel est généralement inodore, une odeur de soufre peut se faire sentir si la concentration de gaz dans l’air ambiant excède les 1%. Cela arrive notamment si le conduit de gaz ou un équipement est endommagé. Dans cette hypothèse, tout contact avec une étincelle ou une flamme peut être irréparable (incendie, explosion, asphyxie, intoxication au monoxyde de carbone). Mais alors que faire en cas de fuite de gaz ? Toutes les réponses à vos questions sont ici.

 En résumé …
Que votre logement soit chauffé au gaz naturel ou GPL (gaz propane ou gaz butane), le risque de fuite est bel est bien présent. Si vous sentez la moindre odeur inhabituelle, n’attendez pas la survenance d’un sinistre pour agir. Il existe en effet plusieurs bons gestes à mettre en place rapidement pour éviter les catastrophes. Parmi lesquels, l’appel à votre gestionnaire de réseau de gaz : ENGIE. Des professionnels interviendront à votre domicile pour vérifier les fuites et les endiguer. Mais attention, cette intervention n’est pas gratuite (d’autant plus si les plombiers réparent aussi les dégâts causés). Alors pour obtenir une bonne indemnisation, mieux vaut avoir souscrit une assurance multirisque qui vous couvre en cas de fuite de gaz.

Les bons gestes suite à une fuite de gaz

Une forte odeur de gaz dans le logement ? Si vous pensez déceler une fuite de gaz dans votre logement, il est primordial d’agir rapidement pour éviter les accidents.
Plusieurs bons gestes sont alors à appliquer :
– Ouvrir les portes et fenêtres pour aérer la pièce et permettre au gaz de s’évacuer ;
– Couper l’alimentation en gaz ;
– Ne toucher aucun appareil électrique (le téléphone et l’interrupteur en font aussi partie) ;
– Ne pas utiliser l’ascenseur ;
– Ne pas fumer (les flammes de votre briquet peuvent produire une explosion) ;
– Sortir du domicile ;
– Si possible, prévenir les occupants de l’immeuble ou riverains.

La forte présence de gaz peut avoir des conséquences destructives sur votre logement et celui de vos voisins. Mais surtout, il s’agit d’une substance toxique dangereuse pour votre santé. Dans ce cadre, ce n’est pas à vous d’effectuer la recherche de fuite et les réparations. Des professionnels sont, en effet, habilités à le faire. Alors sans plus tarder, appelez le numéro d’urgence gaz GRDF.
Voici le numéro vert à contacter : 0 800 47 33 33.
L’appel est totalement gratuit et les conseillers sont disponibles tous les jours 24h/24.

Bon à savoir : en cas de suspicion de fuite, c’est le gestionnaire de réseau GRDF qui est compétent, et non votre fournisseur de gaz.

L’intervention du technicien en cas de fuite de gaz

En cas de fuite de gaz les professionnels interviennent en plusieurs étapes.

Étape 1 - Le diagnostic sécurité

Qu’il s’agisse de simples odeurs de gaz ou d’une arrivée de gaz non fermée, les techniciens doivent d’abord réaliser un diagnostic de la situation pour minimiser les risques. Par téléphone, un conseiller vous pose un certain nombre de questions. Il s’agit alors de déterminer l’origine de la fuite et de savoir si celle-ci nécessite l’intervention d’une équipe d’urgence.
En plus des informations récoltées, l’opérateur vous donnera toutes les consignes de sécurité à suivre (notamment la coupure de gaz si possible).
S’il y a effectivement urgence, l’expert interviendra à votre domicile dans un délai d’une heure.

Étape 2 - La mise en sécurité

Si les techniciens ont pu localiser une fuite, ils vont instaurer un périmètre de sécurité pour le dépannage. Il s’agit surtout d’identifier et de neutraliser la source de la fuite (chaudière gaz, gazinière, vanne ou robinet mal fermé, canalisation ou tuyau usé, compteur de gaz défectueux,…).

Étape 3 - Le dépannage

Si le lieu est établi comme étant sans danger lors de l’appel, le technicien interviendra dans un délai de 4 heures pour le dépannage. Il se chargera alors de réparer les pièces défectueuses.

Besoin d'aide dans la gestion de votre sinistre ?

Gérer un sinistre

Votre assurance habitation pour prendre en charge une fuite de gaz

L’intervention des techniciens d’ENGIE n’est pas gratuite. Et si celle-ci intervient en pleine nuit ou les week-ends, les frais peuvent rapidement être très élevés. Dans ce cas, il est primordial d’avoir une assurance multirisques habitation qui vous couvre en cas de fuites.

Selon votre contrat d’assurance, vous recevrez une indemnisation pour l’intervention des professionnels GDF. Votre assurance vous rembourse aussi les conséquences de la fuite. C’est-à-dire : l’intervention d’un plombier chauffagiste et les réparations nécessaires (canalisations, tuyaux, robinets, chauffe-eau, …).

Pour bénéficier d’un remboursement complet, il est toutefois préférable de souscrire un contrat prenant en charge les fuites de gaz. Si ce n’est pas le cas, seules les conséquences du dommage pourront vous être remboursées.

Par ailleurs, certains contrats ne prennent en charge que la main-d’œuvre et non les pièces (ou l’inverse). Alors que d’autres fixent des plafonds de remboursement. Il est donc primordial de vérifier l’ensemble des conditions générales.

Et surtout, pour faire jouer votre assurance MRH en cas de fuite de gaz, vous devez prévenir votre conseiller le plus tôt possible de l’intervention d’un professionnel au sein de votre logement.

La prévention avant tout

Les fuites de gaz sont souvent causées par la vétusté des installations. Il est donc possible de les éviter à travers quelques réflexes simples :
– Vérifier vos installations de chauffage
– Faire un entretien régulier des équipements de gaz ;
– Vérifier l’état du système d’aération, la ventilation, l’étanchéité, la tuyauterie, l’évacuation des gaz à combustion ;
– Avoir des équipements qui répondent aux normes de sécurité en vigueur ;
– Investir dans un détecteur de fuite pour limiter les risques.

De même, il est aussi utile de savoir comment détecter une fuite de gaz. Cela limitera le risque d’explosion ou d’incendie et vous dispensera alors d’appeler les sapeurs pompiers.
Il existe deux principales méthodes pour la détection de fuite :
– la forte odeur de souffre qui imprègne votre maison ou votre appartement ;
– l’augmentation de votre facture témoignant d’une surconsommation d’énergie.

En suivant ces bons gestes, vous n’aurez peut-être même pas besoin de faire marcher les garanties de votre assurance habitation.

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer un sinistre n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Sur simple demande, nous préparons votre dossier d’indemnisation et déclarons votre sinistre à l’assureur. Nous nous chargeons des relances et vous accompagnons du suivi de votre dossier jusqu’à l’indemnisation.

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.