Pas d’accord avec expert assurance habitation : vos recours

8 septembre 2022
Noe Bares
Découvrir Lyanne
Pas d’accord avec expert assurance habitation : vos recours
Accueil
»
Comment déclarer et suivre un sinistre ?
»
Dégât des eaux et assurance : comment ça marche ?
»
Pas d’accord avec expert assurance habitation : vos recours

À la suite d’un sinistre, il est probable que votre assurance mandate un expert. Ce dernier est un professionnel dont le rôle est de déterminer le montant des réparations qui seront prises en charge par l’assurance après le sinistre. Pour cela, il détermine la responsabilité de chacun dans la survenance du sinistre et fournit un rapport d’expert à votre assureur dans lequel il livre une estimation des dommages à réparer. Il est tout à fait possible que vous ne soyez pas d’accord avec l’expert en assurance habitation et que vous estimez qu’il a minimisé vos dégâts. Il existe des solutions. Quel est le rôle de l’expert en assurance habitation ? Que faire si vous n’êtes pas d’accord avec un expert en assurance habitation ? Lyanne vous guide.

En résumé …
Un expert en assurance habitation est chargé de déterminer les circonstances de votre sinistre et d’évaluer le montant d’indemnisation auquel vous avez droit. Il est possible que vous ne soyez pas d’accord avec l’expert en assurance habitation. Dans ce cas, vous pouvez demander une contre-expertise. Elle est à votre charge sauf si votre contrat prévoit de couvrir ces frais. Le contre-expert rend un rapport qui peut aller dans le sens de l’expertise initiale ou la contredire.

Quel est le rôle de l’expert en assurance habitation ?

Lors d’une expertise sur le lieu d’un sinistre, le rôle de l’expert en assurance habitation est double. Il cherche, en premier lieu, à déterminer les circonstances du sinistre. La façon exacte dont le sinistre s’est déclenché peut, en effet, s’avérer essentielle pour la suite du dossier, notamment si l’expert relève une part de responsabilité de l’assuré lui-même. 

Des facteurs comme l’absence d’alarme alors que cet équipement est exigé par l’assureur, ou la non-conformité d‘équipement peuvent participer à la minoration de l’indemnisation finale. Il se charge également de la vérification du risque assuré : nombre de pièces, localisation du bien, surface …

Il réalise également un inventaire des biens endommagés pour chiffrer les dégâts. 

L’expert va notamment faire la distinction entre les éléments du bâti, les biens qui doivent être remplacés à neuf, et ceux qui peuvent être réparés. Pour les évaluer, il va également prendre en compte la vétusté préalable des objets endommagés pour les évaluer. 

L’expert rédige un rapport d’expertise à destination de l’assureur à la fin de sa visite. 

Pour proposer un montant d’indemnisation à l’assuré, ce dernier se fonde sur les conclusions de ce document.

Comment bien préparer la visite de l’expert de votre assurance après un sinistre ?

Après un sinistre, des documents tels que l’acte notarié de vente du bien immobilier ou encore des bons de garantie des factures d’achat ou de réparation peuvent être demandés. En effet, ils permettent d’affiner l’évaluation de la valeur de vos biens mobiliers.

La plupart du temps, c’est l’expert lui-même qui se chargera de prendre des clichés du sinistre pour les joindre à son rapport. Si vous disposez de vos propres photographies datant d’avant le sinistre, il peut s’avérer utile de les lui transmettre.

Quelques clichés permettent, en effet, à l’expert de se faire une idée précise de l’état général du bien avant un incendie ou un important dégât des eaux. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de disposer en permanence de quelques clichés récents de vos objets les plus précieux, de votre façade ou des différentes pièces de votre habitation !

En attendant sa visite, laissez-en place votre mobilier dégradé. Ne jetez rien et n’entreprenez aucun travaux d’ampleur ! L’expert a besoin de tous ces éléments pour se faire une idée précise de l’étendue du sinistre. Dans le cas où vous avez procédé à des réparations urgentes nécessaires à la sécurisation de votre logement, gardez soigneusement les factures afin de les lui montrer, et de pouvoir vous faire rembourser ultérieurement. Il est, dans tous les cas, préconisé de prévenir en amont votre assurance de la survenance de ces travaux d’urgence. 

Vous avez un litige avec votre assureur ?

Gérer un litige

Que faire si vous n’êtes pas d’accord avec l’expert en assurance habitation ?

Il est possible que vous ne soyez pas d’accord avec l’expert en assurance habitation. Que vous le jugiez défavorable ou que vous estimez qu’il a minimisé les dégâts, des recours sont possibles. En effet, l’expertise n’a pas de valeur obligatoire. Vous êtes en droit de demander une contre-expertise. Son but est d’offrir un second regard sur votre sinistre. Une fois que le contre-expert rend son rapport, il faudra le confronter avec celui de l’expert pour obtenir une indemnisation plus juste.

Attention ! C’est à vous de trouver un spécialiste pour effectuer cette contre-expertise et vous devez en notifier votre assureur. De plus, la contre-expertise est à votre charge sauf si votre contrat la prend en charge via une clause « honoraire d’expert ». Il faut être certain du bien fondé de vos doutes si vous comptez faire appel à un contre-expert car cela peut vous coûter jusqu’à un millier d’euros voir plus dans certains cas. 

Une fois que le contre-expert rend son rapport, il y a plusieurs issues possibles :

Si la contre-expertise va dans votre sens, les deux experts doivent se concerter afin de vous proposer une nouvelle indemnisation que vous êtes libre d’accepter ou non. Si vous l’acceptez, cela met immédiatement fin au litige. 

Si les deux experts n’arrivent pas à se mettre d’accord sur un montant, un troisième expert est mandaté et la décision se prend à la majorité des experts. Cette troisième expertise est payée conjointement par l’assureur et l’assuré. 

Si la contre-expertise valide l’expertise initiale, le montant de l’indemnisation reste le même mais il est dans votre droit de ne pas l’accepter.

Si vous n’êtes pas d’accord avec l’expert en assurance habitation et le contre-expert, il existe encore des solutions.  

Vous pouvez également faire étudier votre dossier par la Médiation de l’assurance. C’est une autorité indépendante, qui doit aider les assurances et les assurés à trouver un terrain d’entente. C’est une solution gratuite mais dont les délais sont longs. Si vous souhaitez que votre dossier soit étudié plus rapidement, tournez-vous vers Lyanne ! Notre équipe juridique se chargera d’étudier votre dossier le plus rapidement possible. Ces organismes ne pourront, en revanche, pas se positionner à l’encontre d’un rapport d’expert. 

Nos services pour vous faciliter la vie

Votre assureur refuse de vous indemniser ? Faites confiance aux experts Lyanne. Sur simple demande, nous évaluons votre dossier et vos assurances pour évaluer vos chances d’indemnisation et vos recours possibles. Si votre dossier est éligible, nos experts s’occupent de gérer votre dossier auprès de vos assureurs. Ne payez qu’en cas de succès ! Si nous parvenons à un accord avec l’assureur, nos frais de service s’élèvent à 15% de l’indemnité versée par l’assureur. Sinon, c’est gratuit !

Faire le point sur vos contrats d’assurance ? Lyanne est là.

“J’avais perdu le sommeil et beaucoup de temps. En deux jours Lyanne m’a fait retrouver le sourire. Ils sont à mes côtés et je me sens plus forte”
Moïse. Paris.