Quelle assurance pour la conduite accompagnée ?

La formation en conduite accompagnée permet de faire l’apprentissage de la conduite automobile en situations réelles, en vue de l’obtention du permis de conduire de la catégorie B. Elle suppose toutefois l’accord de l’assureur, comme elle se pratique sur un véhicule personnel. Quelle assurance choisir pour la conduite accompagnée ? Comment être assuré dans le cadre de la conduite accompagnée ? Lyanne vous accompagne et vous répond point par point !

En résumé …
Si vous êtes accompagnateur ou tuteur, la première chose à faire est de prendre contact avec votre assureur pour demander une extension de garantie pour conduite accompagnée. Veillez également à procéder à l’inscription de l’apprenti à l’auto-école, même si vous devrez attendre qu’il obtienne l’attestation de fin de formation initiale (AFFI) pour que cette extension de garantie soit activée, et que le jeune conducteur puisse suivre sa formation. Attention, il est possible que votre assureur refuse de vous accorder une extension de garantie d’assurance pour conduite accompagnée. Vous pouvez, alors, envisager de changer d’assurance.

Conduite accompagnée ou supervisée : quelle différence ?

Conduite accompagnée ou supervisée : quelle différence ?
Sachez qu’en fonction de l’âge de l’apprenti conducteur, il devra opter pour l’une ou l’autre.

La conduite accompagnée

La conduite accompagnée,  aussi appelée Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC), est accessible dès les 15 ans du candidat.
C’est d’ailleurs l’âge à partir duquel un candidat inscrit en conduite accompagnée pourra passer le code de la route.
Il faudra, en revanche, attendre l’âge de 17 ans pour passer le code dans le cadre d’une formation classique.

Une fois son code de la route obtenu, le candidat peut débuter l’apprentissage anticipé de la conduite avec un enseignant.
Quand il est jugé apte par son moniteur de conduite, il peut poursuivre en conduite accompagnée avec un proche, en attendant de passer l’examen final du permis de conduire.  

La conduite supervisée

La conduite supervisée est une méthode d’apprentissage de la conduite semblable à la conduite accompagnée, mais qui s’adresse cette fois-ci aux jeunes majeurs et aux adultes de plus de 18 ans.
Un jeune conducteur peut demander à son professeur de conduite de passer la conduite supervisée après avoir obtenu le code et après avoir suivi au minimum 20 heures de conduite.

Un candidat qui a échoué à l’épreuve du permis de conduire peut aussi passer par cette méthode d’apprentissage afin d’améliorer sa conduite avant de retenter sa chance.
La conduite supervisée se fait donc avec un accompagnateur, durant une période d’au moins trois mois au cours de laquelle il est nécessaire de parcourir 1000 kilomètres au minimum.

Assurance conduite accompagnée : quelles sont les conditions requises pour en bénéficier ?

Pour pouvoir bénéficier de la conduite accompagnée plusieurs conditions sont requises :

– L’apprenti doit être âgé d’au moins 15 ans, doit avoir passé le code de la route et obtenu l’attestation de fin de formation initiale.

– Le ou les accompagnateur(s) doivent être titulaires du permis B sans interruption depuis au moins 5 ans et être majeur(s). Il peut être un membre de la famille, ou être hors du cercle familiale

– Le contrat d’assurance de la voiture utilisée pour la conduite accompagnée doit inclure une extension de garantie mentionnant le nom de l’un ou de l’ensemble des accompagnateurs, généralement un parent, un conjoint, un frère ou une sœur.

Tout comme la conduite accompagnée, les candidats en conduite supervisée doivent obligatoirement être assurés.
Ainsi, seuls les candidats ayant obtenu l’accord préalable de la compagnie d’assurance auto pourront entamer leur apprentissage en conduite supervisée.
Seuls les véhicules bénéficiant de l’extension de garantie nécessaire pourront être conduits par l’apprenti.

Vous l’aurez compris : conduite accompagnée et assurance vont de pair.

C’est pourquoi vous devez demander l’accord à votre assureur dès les premiers pas du jeune conducteur au volant.

Rappelons que tout défaut d’assurance est sanctionné par l’article L 324-2 du code de la route d’une amende de 3 750 €.

Quelle assurance conduite accompagnée souscrire ?

Si vous êtes accompagnateur ou tuteur, la première chose à faire est de prendre contact avec votre assureur pour demander une extension de garantie pour conduite accompagnée.

Veillez également à procéder à l’inscription de l’apprenti à l’auto-école, même si vous devrez attendre qu’il obtienne l’attestation de fin de formation initiale (AFFI) pour que cette extension de garantie soit activée, et que le jeune conducteur puisse suivre sa formation.
Cette dernière permet à l’apprenti conducteur d’être couvert par toutes les garanties du contrat.

Autre avantage à la clé : aucune surprime ne vous sera demandée.



Vous aurez simplement à fournir certaines pièces justificatives à l’appui de votre demande comme :


– L’attestation de la fin de formation initiale

– Le contrat de l’auto-école

– Les actes de présence aux rendez-vous pédagogique


Une fois votre demande acceptée, votre assureur  vous fera parvenir un avenant au contrat d’assurance auto que vous devrez signer.



En revanche, il est possible que votre assureur vous impose une franchise  “jeune conducteur”.

Elle s’appliquera en cas de sinistre, dans le cadre de vos garanties dommages tous accidents, collision ou encore responsabilité civile.

Assurance conduite accompagnée : que faire en cas de refus de l’assureur ?

Attention, il est possible que votre assureur refuse de vous accorder une extension de garantie d’assurance pour conduite accompagnée.
C’est notamment le cas si vous avez été condamné pour des délits routiers graves tels que :



– Homicide ou blessures involontaires

– Conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants

– Délit de fuite

– Refus d’obtempérer à un ordre de s’arrêter

– Conduite en période de suspension ou d’annulation du permis


Votre assureur peut également refuser de vous assurer s’il estime que le risque à couvrir est trop important.

En effet, en cas de sinistre responsable, c’est la responsabilité du souscripteur du contrat qui sera engagée et non pas celle de l’apprenti conducteur.

En cas d’infraction, vous perdez des points sur votre permis de conduire et vous serez donc tenus de payer une amende.

Autrement, vous pouvez envisager de changer d’assurance.

Dans ce cas, pas de panique !
Lyanne vous accompagne dans la jungle des assurances et vous aide à choisir l’assurance la plus adaptée à votre situation.

Que se passe-t-il suite à un accident en conduite accompagnée ?

Un apprenti conducteur couvert par votre assurance bénéficie des mêmes garanties que vous.

Lorsque l’accident est responsable, c’est l’accompagnateur seul qui assume les conséquences.
Les points de son permis ainsi que son bonus-malus pourraient être fortement impactés en fonction de la gravité du sinistre.

En revanche, lorsque l’accident est non responsable, c’est à l’automobiliste en tort de faire jouer son assurance. Vérifiez bien les conditions de votre contrat afin de connaître les modalités de vos garanties.

Assurance conduite accompagnée : que devient-elle après obtention du permis ?

Une fois son permis de conduire en poche, l’ancien conducteur apprenti peut :

– Continuer de conduire le véhicule ayant servi à son apprentissage.  Vous devrez dans ce cas adapter votre contrat en le déclarant comme conducteur secondaire.

– Souscrire une assurance auto jeune conducteur à son nom. Il pourra alors bénéficier d’une surprime allégée appliquée aux jeunes conducteurs ayant suivi la conduite accompagnée.
En effet, le jeune conducteur sera déjà considéré comme expérimenté qu’un jeune conducteur issu du parcours classique.

– Trouver une assurance auto adaptée à vos besoins avec Lyanne

Vous êtes jeune conducteur ou en cours d’apprentissage de la conduite ? Nos experts sont là pour vous trouver l’assurance jeune conducteur la plus adaptée à votre budget et vos besoins !

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer vos assurances n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne !
Lyanne est la première plateforme capable de réaliser le diagnostic de votre couverture d’assurance en moins de 5 minutes. Vous savez désormais si vous êtes bien couvert ! Notre veille permanente et notre connaissance des offres du marché permettent à nos experts de mieux vous conseiller et de vous proposer une protection adaptée à vos besoins au meilleur prix.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Choisissez Lyanne !

Albane S.

Utilisatrice depuis 2021

Très pro, équipe réactive, service de qualité. Je recommande les yeux fermés !

Louis S.

Utilisatrice depuis 2020

Service au top, enfin des réponses claires sur le contenu de mes contrats d’assurance. Et en plus, une équipe ultra disponible en cas de question.

Edwige G.

Utilisatrice depuis 2021

Très efficace et
super service client!
Je recommande.