Qu’est-ce qu’une voiture thermique ?

La voiture thermique, serait-ce un nouveau modèle de véhicule ? Et bien non, il s’agit tout simplement des véhicules traditionnels qui fonctionnent à l’aide du carburant. Mais avec l’arrivée des moteurs électriques ou hybrides, l’avenir des voitures thermiques touche progressivement à sa fin.

En résumé …
Puisant son énergie dans le carburant, la voiture thermique rejette énormément d’émission de gaz à effet de serre. Et c’est justement pour cette raison que d’autres modèles plus écologiques font leur apparition. Sans compter les lois promouvant ces solutions alternatives, les moteurs thermiques ne pourront être utilisés éternellement par les automobilistes français. Mais en attendant, certaines choses restent immuables. Notamment l’obligation d’assurance qui concerne tous les types de véhicules.

C’est quoi une voiture thermique ?

Pour fonctionner, la voiture thermique utilise la combustion du carburant. Il en existe de deux types : le diesel (gazole) ou l’essence. Tous deux utilisent l’énergie du pétrole brut. Mais ils se différencient au niveau de la composition chimique et du mode de combustion. Or, ces différences ont de multiples impacts.

Focus sur la voiture essence

L’essence est constituée d’un mélange d’hydrocarbures légers. Pour permettre à la voiture thermique de rouler, la bougie d’allumage enflamme le mélange air-essence.

Ces caractéristiques vont alors avoir un impact sur les matériaux utilisés, le style de conduite, le prix de la voiture ou du carburant. Par exemple, les propriétaires d’un véhicule essence vont bénéficier d’un coût d’achat et d’entretien plus faible. En revanche, le prix du carburant est généralement plus élevé.

Bon à savoir : En plus du sans plomb 95 ou sans plomb 98, vous pourrez choisir d’autres types de carburants. Tels que :
le GPL (gaz pétrole liquéfié qui mélange le butane et le propane) ;
le GNV (gaz naturel) ;
l’éthanol E85 (un biocarburant).
Mais pour ces différentes options, il faudra un véhicule spécial.

Focus sur la voiture diesel

Contrairement à l’essence, le diesel est constitué d’un mélange d’hydrocarbures lourds. Mais c’est surtout le mode de combustion qui fait la différence. Ici, il n’y a pas besoin de bougie d’allumage. C’est la compression de l’air qui permet d’allumer le moteur.

Là encore, la voiture diesel présente plusieurs différences avec le modèle essence. Par exemple, son moteur est jugé plus fiable, ses matériaux plus robustes, mais aussi plus chers. Et surtout, avec un véhicule diesel, vous pourrez faire des économies d’énergie à la pompe. Vous voulez en savoir plus ? Lyanne vous aide à choisir entre essence ou diesel.

Les vignettes écologiques Crit’Air

Diesel ou essence rejettent les gaz brûlés lors de l’allumage à travers le pot d’échappement. Et c’est justement là que le souci écologique se pose. Pour remédier à ce problème, les constructeurs automobiles utilisent de plus en plus de filtres qui permettent de limiter le rejet de CO2 ou de particules fines. Ainsi, les modèles de voitures thermiques les plus récents ne sont pas aussi polluants que leurs ancêtres.

Alors pour aider les automobilistes à connaître l’impact environnemental de leur véhicule thermique, le gouvernement a mis en place les vignettes Crit’Air (ou certificat qualité de l’air). Elles permettent de classer les autos selon leur niveau d’émissions polluantes. La classification prend alors en compte le type de véhicule, son année d’immatriculation, sa motorisation et le respect de la norme Euro.

D’ailleurs, cette vignette permet d’accéder à certaines zones (notamment les centres-villes) qui sont interdites aux véhicules polluants.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Comment recevoir sa vignette Crit'air ?

Commandez votre vignette Crit’Air (la demande est en ligne) : Obtenir sa vignette Crit’air

Un service de télépaiement sécurisé vous permettra de payer la vignette en ligne. Le prix est fixé à 3,11 € auquel s’ajoute le montant de l’acheminement par voie postale. Pour un envoi en France, la vignette revient donc à 3,62 €. Attention à bien commander la vignette sur le site gouvernemental pour éviter les arnaques !

Pour effectuer votre demande de vignette anti-pollution, vous devrez vous munir de votre certificat d’immatriculation (carte grise) à jour avec la bonne adresse de votre domicile. Si ce n’est pas le cas vous devrez procéder au changement d’adresse en amont de votre demande de vignette.

La fin des voitures thermiques ?

Vous l’aurez compris, le problème avec la voiture thermique c’est son fonctionnement même. À savoir la combustion du carburant et les émissions de gaz à effet de serre qui en découlent.
À cela s’ajoute une raréfaction des ressources naturelles. Et oui, le pétrole n’est pas une énergie inépuisable. Il convient donc de trouver des alternatives pour continuer à rouler sans carburant.

Hybride ou électrique ?

Outre les voitures thermiques, de nouveaux modèles font leur apparition : les voitures hybrides et électriques.

Commençons par le véhicule hybride. Comme son nom l’indique, cette voiture fonctionne avec deux énergies : le carburant et l’électrique. C’est la transition idéale pour abandonner progressivement les voitures 100 % thermiques. Mais attention, car ce modèle est certes moins polluant, mais il a toujours besoin du pétrole pour fonctionner.

Ensuite, il y a les voitures électriques. Au lieu d’utiliser la chaleur émise par la combustion du carburant, ce véhicule puise son énergie dans l’électricité. Cependant, à l’image des téléphones mobiles, les automobilistes doivent aussi recharger leur véhicule électrique. Pour cela, il faut généralement installer une prise à domicile ou se brancher auprès des bornes publiques. Selon les modèles, il faudra alors recharger la batterie tous les 300 kilomètres.

Hormis cette contrainte, les avantages du véhicule électrique sont multiples :

– la réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
– la non dépendance aux hausses de prix du carburant ;
– le silence du moteur ;
– l’absence de restrictions à conduire dans des zones restreintes ;
– et bien sûr, tous les avantages fiscaux mis en place par l’État.

La prime à la conversion et le bonus écologique

Pour favoriser l’achat de véhicules moins polluants, le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs.

Le bonus écologique est une prime accordée aux acheteurs optant pour un véhicule neuf peu polluant (moins de 50g de CO2/km) ou un véhicule d’occasion émettant moins de 20g de CO2/km. Selon le type de véhicule, le bonus écologique peut atteindre les 7 000 €.

La prime à la conversion (ou prime à la casse) va un peu plus loin. En plus de récompenser les acheteurs d’un nouveau véhicule écologique, cette subvention valorise également la mise au rebut de voiture thermique polluante. L’objectif est alors de renouveler le parc automobile français.

Et bonne nouvelle, ces deux primes sont cumulables.

Nos services pour vous faciliter la vie

La loi d’orientation des mobilités vient bouleverser le monde des véhicules thermiques.
Et pour cause, cette loi prévoit l’interdiction d’acheter des véhicules thermiques d’ici 2040 (qu’ils soient neufs ou d’occasion). Dans le même esprit, les véhicules hybrides seront également sanctionnés, puisque ces modèles continuent d’utiliser les énergies fossiles. L’objectif de cette mesure drastique est d’atteindre la neutralité carbone pour 2050.

Mais rassurez-vous, outre les primes à la casse et bonus écologiques, il existe d’autres subventions gouvernementales pour favoriser les moteurs écologiques. Et notamment le rétrofit électrique mise en place par cette loi d’orientation des mobilités. Grâce à cette prime, il est possible de transformer son moteur thermique en moteur électrique. Cela permet de pallier les inconvénients des subventions susmentionnées. En effet, mettre son ancien véhicule thermique à la casse engendre énormément de déchets. Avec le rétrofit électrique, seul le moteur est à détruire, ce qui est bénéfique pour la planète.
Malgré les avantages de ce système, le coût du changement de moteur reste encore très élevé.

Quelle assurance pour votre voiture thermique ?

Que votre véhicule soit thermique, hybride ou électronique, il y a une chose qui n’est pas prête de changer, c’est l’obligation d’assurance. Et pour le moment, les véhicules thermiques sont encore bien présents. Il convient donc de trouver une assurance adaptée.

Une assurance au tiers

Pour rouler conformément à la loi, les automobilistes doivent impérativement souscrire une assurance couvrant leur responsabilité civile. C’est justement le rôle de la formule au tiers.

Celle-ci permet ainsi d’être couvert en cas de dommages causés à autrui. En effet, si vous êtes responsable d’un sinistre provoquant un préjudice à un tiers, c’est à vous de le rembourser. Que ce soit pour les dommages matériels subis par son véhicule ou les dommages corporels subis par sa personne.
Mais grâce à l’assurance au tiers, vous n’avez pas à rembourser directement l’ensemble des dégâts. C’est la compagnie d’assurance qui s’en charge pour vous.

En revanche, si un dommage est causé à votre voiture thermique, ou à vous-même, vous ne serez pas indemnisé. Dans cette hypothèse, il est préférable de souscrire des garanties supplémentaires.

Une assurance tous risques

Un accident de la circulation cause toujours des dégâts importants à la fois sur le véhicule, mais aussi pour le conducteur ou les passagers.
Alors pour obtenir une indemnisation complète, il est préférable de souscrire une formule tous risques.
Si des dommages sont causés à votre véhicule, l’assurance prendra en charge le coût des réparations. Et si la voiture est totalement détruite, elle vous remboursera la valeur du véhicule.
De même, si des dommages sont causés à votre personne, l’assurance prendra en charge les frais d’hospitalisation.

En plus, il est possible de sélectionner des garanties optionnelles, comme le bris de glace, la protection juridique, le vandalisme, ou le vol.

Mais attention, puisqu’elle offre des garanties supérieures, cette assurance a également un coût plus élevé. Il convient donc d’adapter la formule à la valeur de sa voiture.
Par exemple, si vous possédez une ancienne voiture thermique, l’assurance au tiers pourra être suffisante. En revanche, si vous êtes propriétaire d’une voiture électrique, il sera sans doute préférable d’opter pour l’assurance tous risques.

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer vos assurances n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Lyanne est la première plateforme capable de réaliser le diagnostic de votre couverture d’assurance en moins de 5 minutes. Vous savez désormais si vous êtes bien couvert ! Notre veille permanente et notre connaissance des offres du marché permettent à nos experts de mieux vous conseiller et de vous proposer une protection adaptée à vos besoins au meilleur prix.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Choisissez Lyanne !

Albane S.

Utilisatrice depuis 2021

Très pro, équipe réactive, service de qualité. Je recommande les yeux fermés !

Louis S.

Utilisatrice depuis 2020

Service au top, enfin des réponses claires sur le contenu de mes contrats d’assurance. Et en plus, une équipe ultra disponible en cas de question.

Edwige G.

Utilisatrice depuis 2021

Très efficace et
super service client!
Je recommande.