Voiture de collection : que faut-il savoir ?

Mustang, Porsche, Ferrari, Jaguar, … les belles voitures ne manquent pas. Mais certains modèles, du fait de leur rareté ou leur ancienneté, sont classés comme véhicules de collection. Ils seraient d’ailleurs plus de 800 000 selon la Fédération Française des Véhicules d'Époque. Naturellement, ces véhicules sont de grandes valeurs et ils nécessitent souvent une attention particulière et une assurance dédiée. Comment assurer une voiture de collection ? Quelles sont les spécificités d’une assurance voiture de collection ? Que faut-il savoir avant le passage au contrôle technique d’une voiture de collection ? Lyanne vous guide.

En résumé …
L’assurance collection offre des garanties supplémentaires aux véhicules d’époque comme, par exemple, une indemnisation en fonction de la cote collection, une garantie accessoire, une assurance circuit, etc. Il est important d’apporter un soin tout particulier à l’assurance de votre voiture de collection car elle est souvent d’une grande valeur.

Assurance collection ou assurance automobile classique ?

Dans un contrat d’assurance auto classique, il est possible de choisir plusieurs formules d’assurance : 

– l’assurance au tiers : c’est la couverture minimale dès lors que vous êtes propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur. Et pour cause, elle prend en charge la garantie responsabilité civile. Dans ce cas, seuls les dommages causés aux tiers seront indemnisés. 

– l’assurance tous risques : ici, votre compagnie d’assurance vous rembourse si vous subissez des dommages matériels ou corporels. Et ce, même en cas d’accident responsable. 

– l’assurance intermédiaire : vous pouvez choisir des garanties optionnelles en fonction de vos besoins. Par exemple, le bris de glace, le vol, l’incendie, la protection juridique, les catastrophes naturelles, etc. 

Si vous êtes collectionneur de voitures anciennes, il faudra évidemment souscrire les meilleures garanties pour protéger votre véhicule. Cela dit, en cas de sinistre, sachez que l’indemnisation se fait en fonction de la cote Argus. Or, celle-ci n’est pas toujours avantageuse pour les collectionneurs. 

C’est là tout l’intérêt de l’assurance collection, puisque vous êtes remboursé en fonction de la côte de collection. Or, celle-ci est bien plus élevée que la cote argus. 

Il est peut-être plus avantageux de souscrire une assurance auto au kilomètre. Comme vous ne roulerez pas tous les jours avec votre véhicule de collection, les risques de sinistres sur la route sont bien moindres. Tout comme le montant des cotisations. 

Quelles sont les spécificités de l’assurance voiture de collection ?

Vous le savez, tous les véhicules terrestres à moteur doivent souscrire une assurance automobile couvrant à minima la responsabilité civile. Mais si vous êtes l’heureux propriétaire d’une voiture de collection, l’indemnisation des victimes n’est pas suffisante. Et pour cause, le plus grand risque n’est pas sur la route, mais plutôt en dehors (vol ou dégradations). D’autant plus que les conducteurs de véhicule de collection sont beaucoup plus prudents et plus soigneux de leurs engins. Il faut donc protéger le véhicule avant tout

Et ça tombe bien puisque l’assurance voiture de collection vous propose des garanties supplémentaires : 

– La garantie accessoires et aménagement couvre aussi tous les équipements en cas de vol ou de vandalisme. 

– Une assurance circuit : cela vous couvre lorsque votre véhicule roule sur un circuit de rallye ou s’il participe à des événements spéciaux. 

– La garantie remboursement : c’est le plus de cette assurance avec un remboursement à niveau de la côte de collection. 

– Le transfert d’usage : cela s’applique si vous avez besoin de votre auto de collection pour un déplacement du quotidien (notamment si votre véhicule habituel est en panne) ; 

– Les services d’assistance : cela inclut, par exemple, la réservation d’hôtel en cas d’événement sportif auquel participe votre voiture de collection. En effet, certains modèles au moteur puissant peuvent participer à certaines manifestations sportives destinées aux voitures de collection. 

Attention ! Il existe certaines exclusions de garanties, comme les voitures sportives ou le prêt au volant. Il faudra donc bien lire les conditions contractuelles avant de signer. 

Quelles sont les conditions pour souscrire une assurance voiture de collection ?

La voiture

Tous les véhicules anciens ne sont pas nécessairement des véhicules de collection. En effet, pour répondre à la définition légale, il faut respecter les conditions suivantes : 

– une construction ou une première immatriculation de plus de 30 ans ;

– un modèle non produit actuellement ; 

– un véhicule ayant conservé son état d’origine (ou du moins dont les réparations n’ont pas modifié les caractéristiques substantielles de l’originale). 

Si votre véhicule coche toutes les cases, vous obtiendrez une carte grise véhicule de collection. 

Au-delà de cette définition légale, il est aussi possible de prétendre à cette fameuse carte grise collection si votre véhicule a : 

– participé à un événement historique ; 

– été spécialement conçu pour une compétition sportive de prestige. 

Vous avez un litige avec votre assureur ?

Les documents à fournir

Dès lors que votre véhicule est classé collection, il recevra le certificat d’immatriculation correspondant qui vous sera demandé lors de la souscription à l’assurance auto

Cependant, même si vous avez une carte grise “normale”, il est toujours possible de bénéficier des garanties proposées par l’assurance collection.

En effet, certains assureurs considèrent un véhicule de collection pour sa rareté. Ils vous octroieront donc les garanties correspondantes sans que vous n’ayez à remplir les conditions légales pour l’obtention de la carte grise. 

En outre, votre assureur vous demandera également une copie du contrôle technique. Mais contrairement aux véhicules classiques, il suffit de passer ce contrôle tous les 5 ans (et non pas tous les 2 ans). 

Le conducteur

Pour bénéficier de l’assurance collection, le conducteur devra généralement remplir les conditions ci-dessous :

– avoir plus de 21 ans ;
– être titulaire du permis de conduire depuis plus de 3 ans ;
– ne pas avoir eu de sinistre dans les 2 dernières années ;
– disposer d’un véhicule classique pour ses trajets quotidiens.

Si vous respectez tous ces critères, vous avez tout intérêt à opter pour l’assurance collection pour votre voiture ancienne.

Les spécificités du contrôle technique d'un véhicule de collection

Le véhicule de collection n’ayant pas vocation à circuler autant qu’un véhicule léger, il semblerait logique que les points de contrôle soient différents. Et pourtant, les garagistes réalisent les mêmes vérifications pour tous types de véhicules. 

Il faut toutefois apporter quelques nuances. En effet, certains équipements, comme les warnings, les ceintures de sécurité, les filtres anti-pollution, ou les rétroviseurs extérieurs n’étaient pas toujours obligatoires lors de la mise en circulation du véhicule ancien. Dans ce cadre, les contrôleurs ne vont pas exiger leur présence lors de la visite technique réglementaire, au risque de dénaturer la voiture de collection. 

Les contrôleurs vont davantage porter leur attention sur le système de freinage et la liaison au sol. Et si des défaillances majeures sont constatées, une contre-visite sera requise. 

La périodicité du contrôle technique d'un véhicule de collection

Un contrôle périodique doit être réalisé pour les véhicules de collection. Mais en fonction des spécificités de l’engin, la date limite varie. 

La date de mise en circulation

Le Code de la route impose à tous les propriétaires de véhicules terrestres à moteur de passer le contrôle technique réglementaire tous les deux ans afin de s’assurer du bon fonctionnement de la voiture. 

Mais en matière de voiture de collection, les règles sont différentes. La périodicité varie alors en fonction de la date de mise en circulation : 

– Une voiture mise en circulation après 1960 : dans cette hypothèse, le véhicule de collection devra effectuer un contrôle technique automobile tous les 5 ans. Ce délai court à partir de l’immatriculation en tant que véhicule de collection. Et contrairement aux véhicules traditionnels, les collectionneurs n’ont pas besoin d’apposer une vignette sur le pare-brise de la voiture ancienne. 

– Une voiture mise en circulation avant 1960 : ici, les propriétaires de tels engins n’ont pas besoin de procéder aux formalités de contrôle technique. Mais pour cela, il faut évidemment que les véhicules de collection soient déclarés en tant que tels. À défaut de certificat d’immatriculation adéquat, c’est le délai de 2 ans qui s’applique. 

Attention ! Si vous utilisez régulièrement ou occasionnellement votre véhicule ancien, il est conseillé de réaliser une visite technique périodique à titre volontaire. Cela vous permettra alors de vous assurer de l’absence de défaillances mécaniques de votre voiture, et garantira ainsi la sécurité routière pour tous les usagers de la route. 

En plus de la date de mise en circulation, d’autres règles s’appliquent pour les voitures de collection ayant un statut particulier.

Les cas particuliers

Posséder une voiture de collection, ce n’est pas seulement avoir une Mustang ou une Chevrolet que l’on expose à de rares occasions. Il est aussi possible d’utiliser ces véhicules à titre professionnel. De même, les véhicules de collection ne ressemblent pas toujours à ce que l’on s’imagine. Voyons les délais de contrôle technique pour ces cas particuliers : 

– Les VTC : posséder une voiture de collection, c’est évidemment un grand plaisir pour le propriétaire. Mais pourquoi ne pas retirer un avantage économique de cet engin ? Certains particuliers ou entreprises utilisent les véhicules de collection pour le transport de personnes. Dans ce cadre, ce sont les règles applicables aux voitures de transport avec chauffeurs (VTC) qui ont vocation à s’appliquer. Soit un contrôle technique à réaliser tous les ans. Cela vaut depuis le 1er janvier 2021. 

Les véhicules lourds dont le poids est supérieur à 3,5 tonnes : les poids lourds de collection n’ont pas besoin d’effectuer de contrôle technique. Et ce, quelle que soit la date de mise en circulation. 

Malgré ces spécificités, en cas de vente, le propriétaire du véhicule de collection devra réaliser un contrôle technique dans les 6 mois précédant la vente. 

Nos services pour vous faciliter la vie

Gérer un sinistre n’aura jamais été aussi simple avec Lyanne ! Sur simple demande, nous préparons votre dossier d’indemnisation et déclarons votre sinistre à l’assureur. Nous nous chargeons des relances et vous accompagnons du suivi de votre dossier jusqu’à l’indemnisation.

Vous voulez faire le point sur vos contrats ?

Choisissez Lyanne !

Albane S.

Utilisatrice depuis 2021

Très pro, équipe réactive, service de qualité. Je recommande les yeux fermés !

Louis S.

Utilisatrice depuis 2020

Service au top, enfin des réponses claires sur le contenu de mes contrats d’assurance. Et en plus, une équipe ultra disponible en cas de question.

Edwige G.

Utilisatrice depuis 2021

Très efficace et
super service client!
Je recommande.