Les motos et scooters n’auront plus le droit de rouler entre les files

Jeanne Depond 2021-01-31
Bien que très utilisée par les conducteurs, la circulation inter-files est strictement interdite en France. Elle faisait l’objet d’une expérimentation depuis Février 2016 dans 8 départements particulièrement sujets aux embouteillages. A partir de Février 2021, c’est terminé ! Les motos et scooters n’auront plus le droit de rouler entre les files. Quelle en est la raison ? Est-ce définitif ? Lyanne fait le point et répond à toutes vos questions.

En bref pour les pressés...

Temps de lecture: 🕒 10 sec

Le saviez-vous ? La circulation inter-files est strictement interdite en France par le code de la route. Une expérimentation de 4 ans a été mise en place le 1e février 2016 dans onze départements sujet aux embouteillages. L’objectif était d’encadrer cette pratique et de vérifier son impact sur l’accidentologie. Les résultats de cette expérimentation ont été déclarés décevant et cette pratique est désormais interdite sur l’ensemble du territoire français.

En détail...pour les studieux !

Temps de lecture: 🕒 3 min

EN QUOI CONSISTAIT L’EXPERIMENTATION INITIEE EN 2016 ?

Le terme de circulation inter-files désigne le fait de circuler entre deux files de véhicules. C’est une pratique très courante dans les grandes agglomérations que tous les conducteurs pensent qu’elle est légale. Pourtant, cette pratique est strictement interdite en France par le code de la route. 

Après plusieurs années d’échange entre les différents acteurs de la sécurité routière, une expérimentation de 4 ans a été mise en place 1e février 2016 dans onze départements particulièrement sujets aux embouteillages : 8 départements d’Ile-de-France ainsi que les Bouches-du-Rhône, la Gironde et le Rhône. 

Cette expérimentation, très encadrée, avait pour objectif :

-          d’encadrer une pratique déjà très répandue 
-          de fluidifier le trafic pour l’ensemble des usagers
-          de déterminer si cette pratique représentation un gain ou une source supplémentaire danger pour les usagers

Seuls les deux-roues et les tricycles motorisés d’une largeur de moins d’un mètre ont été autorisés à pratiquer la circulation en inter-files durant cette expérimentation. 


 
LES RESULTATS ET LE VERDICT 
 
Après 4 ans d’expérimentation, la délégation à la Sécurité routière a annoncé le 27 janvier 2021 que la circulation des deux-roues motorisés entre deux files de voitures serait finalement interdite à partir du 1er février 2021. 
 
Pour justifier sa décision, la délégation à la sécurité routière indique que le bilan de l’accidentalité est « décevant » et considère donc que la pratique de la circulation inter-files ne peut pas encore être intégrée dans le code de la route. En effet, un rapport de la Sécurité routière « montre que l’accidentalité des deux-roues motorisés a augmenté de 12% sur les routes où l’expérimentation de la circulation inter-files a eu lieu alors qu’elle a baissé de 10% sur les autres routes des départements concernés ». Le Cerema, chargé de l’étude d’évaluation de l’expérimentation, a ainsi analysé un échantillon de près de 4 500 procès-verbaux d'accidents de deux-roues dans la zone d’expérimentation. Il en ressort que 16 accidents mortels concernent des conducteurs de deux-roues circulant en inter-files. Il est toutefois souligné qu'« aucun ne respectait les règles de l'expérimentation », à savoir ne le faire qu'en cas de trafic dense, ne rouler qu'entre les deux voies les plus à gauche et ne pas dépasser 50 km/h. 

Le saviez-vous ? Les usagers de deux-roues motorisés représentaient 23,1% des décès en 2019 alors que leur part dans le trafic routier était de 2 %. Le risque de perdre la vie pour un conducteur de deux-roues est donc 22 fois plus élevé que pour les usagers de véhicules légers.
 
 
 
LA SUITE
 
Suite à la publication du rapport d’évaluation de l’expérimentation, la Ministre déléguée interministérielle à la sécurité routière a décidé de relancer une nouvelle expérimentation dans des conditions différentes en améliorant la communication les règles de conduite à respecter. Cette seconde expérimentation, qui nécessite un nouveau décret, pourrait notamment intégrer « l’élargissement des zones géographiques concernées ».
 
Affaire à suivre !
 


LYANNE VOUS ACCOMPAGNE DANS LA JUNGLE DES CONTRATS D’ASSURANCE

Lyanne est la première plateforme capable de réaliser le diagnostic de votre couverture d’assurance en moins de 5 minutes Vous savez désormais si vous êtes bien couvert ! Notre veille permanente et notre connaissance des offres du marché permettent à nos experts de mieux vous conseiller et vous proposer une protection adaptée à vos besoins et au meilleur prix. Alors n’attendez plus et testez notre service !

Lyanne vous aide à obtenir la meilleure indemnisation possible après un sinistre. Faire une demande d'accompagnement
Rédigé par

Jeanne Depond

Co-fondatrice Lyanne